Les tribulations oenologiques du Professeur Bucella

Le 30 septembre 2022 à 19h00

carré bucellaTropismes vous invite à rencontre Fabrizio Bucella à l'occasion de la parution de son livre Les tribulations œnologiques du Professeur Bucella : comment parler des vins que l'on a pas bu et autres chroniques du vin paru aux éditions Flammarion.

Mêlant science, vin et un zeste de bière, le prof. Fabrizio Bucella nous emmène sur des chemins de traverses qui filent droit. Farfelus ? Ils ne le sont pas vraiment. On apprendra comment boire une piquette en bloquant sa langue contre le palais et comment forcer un quidam à avaler un tel breuvage tout en gardant le sourire (le sourire du quidam, pas le vôtre). Dans la même veine, l’auteur nous apprendra à ne pas avoir peur de Gargantua qui mangeait des pèlerins dans sa salade, car un géant de telle taille ne saurait exister. Un essai faussement potache, vraiment érudit, à lire d’une traite ou à picorer selon l’envie.

Rencontre avec Alain Mabanckou

Le 19 septembre 2022 à 19h00

carré mabanckouTropismes vous invite à une rencontre exceptionnelle avec Alain Mabanckou à l'occasion de la parution de son dernier roman Le commerce des allongés aux éditions du Seuil.

Liwa Ekimakingaï a passé son enfance et continue d’habiter chez sa grand-mère, Mâ Lembé, car sa mère, Albertine, est morte en lui donnant la vie. Il est employé comme cuisinier à l’hôtel Victory Palace de Pointe-Noire. Et il attend de rencontrer l’amour. Un soir de 15 août où l’on fête l’indépendance du pays, il réunit ses plus beaux atours à peine achetés l’après-midi, et assez extravagants, pour aller en boîte. Au bord de la piste de danse, la belle Adeline semble inatteignable. Pourtant, elle accepte ses avances, sans toutefois se compromettre. Elle signera sa fin…

Le roman est une remontée dans la vie et les dernières heures du jeune homme, qui assiste à sa propre veillée funèbre de quatre jours et à son enterrement. Aussitôt enseveli, il ressort de sa tombe. Pour se venger ?

Soirée poésie : Anna Ayanoglou & Aliette Griz

Le 21 juin 2022 à 19h00

carré ayanoglouTropismes vous invite à rencontrer deux poétesses bruxelloises,  Anna Ayanoglou et Aliette Griz.

Dans Sensations du combat (Gallimard), Anna Ayanoglou continue de mêler sa petite musique intime à la puissance d’écriture toute en retenue et en éclats qui était à l’œuvre dans Le fil des traversées, son premier recueil, récompensé par le Prix Révélation de la SGDL.

Anna Ayanoglou est née en 1985 en France. Après des études de russe, elle part vivre dans les pays baltes, d'abord à Vilnius, Lituanie, puis à Tartu, Estonie. Elle vit à Bruxelles depuis 2014, où elle enseigne le français et construit avec passion son oeuvre poétique.

Aliette Griz viendra nous présenter Plier l'hier ( Tetras-Lyre), un recueil de poèmes militants qui parle à la fois de violence et de désir. Née avant Internet, Aliette Griz a découvert l’écriture fragmentaire et collective sur les blogs. Depuis plusieurs années elle dirigie le #poesielab des Midis de la poésie où elle anime des ateliers d'écriture. 

 

Rencontre avec Nétonon Noël Ndjékéry et Annette Hug

Le 10 juin 2022 à 19h00

carré hugA l'occasion d'Allegra, Quinzaine du livre et des littératures suisses, Tropismes vous invite à rencontrer Annette Hug, autrice de Révolution aux confins (Zoé), un fascinant roman consacré à la grande figure de la révolution philippine José Rizal et Nétonon Noël Ndjékéry, auteur suisse d’origine tchadienne, qui aborde dans un roman lumineux, Il n’y a pas d’arc-en-ciel au paradis (Hélice Hélas), le sombre épisode de la traite négrière transsaharienne.

Rencontre avec Elisa Shua Dusapin et Joseph Incardona

Le 9 juin 2022 à 19h00

carré dusapinA l'occasion d'Allegra, Quinzaine du livre et des littératures suisses, Tropismes vous invite à rencontrer Elisa Shua Dusapin et Joseph Incardona. 

Née d’un père français et d’une mère sud-coréenne, Elisa Shua Dusapin grandit entre Paris, Séoul et Porrentruy. Aux éditions Zoé, elle a publié Hiver à Sokcho (2016), Les Billes du Pachinko (2018) et Vladivostok Circus (2020).

Joseph Incardona est suisse d'origine italienne, auteur d’une douzaine romans, scénariste de BD et de films, dramaturge et réalisateur. Il remporte en 2011 le Grand prix du roman noir français avec Lonely Betty et en 2015 le Grand prix de littérature policière pour Derrière les panneaux il y a des hommes, tous deux parus aux éditions Finitude. Son dernier livre La soustraction des possibles est paru en poche chez Pocket en 2021.

 

"Paroles de traducteurs", Eugenia Fano et Nicolas Auzanneau

Le 14 juin 2022 à 19h00

carré TRADUCTropismes vous invite à rencontrer Eugenia Fano et Nicolas Auzanneau, tous deux traducteurs littéraires.

Véritables passeurs de livres, les traducteurs sont souvent les meilleurs lecteurs et connaisseurs des oeuvres qu'ils ont traduites. Ils sont aussi passeurs de cultures parfois peu connues. Travailleurs de l'ombre, ils sont pourtant ceux qui nous donnent accès à tant de merveilleux textes. Il nous semblait évident de les remettre dans la lumière.

Eugenia Fano est traductrice de l'italien, elle s'est spécialisée dans la traduction d'idiomes minorés comme le sicilien. Elle est licenciée en littérature et philologie romane à l’université de Bruxelles. Elle fait également partie de la promotion de 2020 de L’ETL dirigée par Olivier Mannoni. Elle a récemment traduit C'était en l'an 1698 qu'advint dans la ville le fait mémorable de Maria Attanasio paru aux éditions Ypsilon. Prochainement, Teresa de Claudio Fava verra le jour chez Métailié. La traduction, la littérature, l’art, la psychanalyse et la radio la passionnent : les seuls moyens pour vivre d’autres vies puisque celle qui nous a été donnée ne suffit pas.

Nicolas Auzanneau est traducteur du letton. Il a étudié́ l’histoire et la littérature. Professeur certifié de Lettres modernes, il a exercé diverses activités dans les domaines de l’enseignement, de l’action
culturelle et de la traduction. Attaché à la Lettonie depuis 1996, il se partage entre Bruxelles (Schaerbeek) où il gagne sa vie comme traducteur technique et Riga. Il est diplômé de l’École de traduction littéraire CNL/Asfored. Il traduit en français de la littérature lettone, prose, poésie, théâtre, histoire, cinéma et bande dessinée. Il a notamment traduit les romans Métal de Janis Jonevs paru chez Gaïa et A l'ombre de la Butte-aux-Coqs de Osvalds Zebris paru chez Agullo. En 2018, il publie Bibliuguiansie ou L'effacement de la lexicographe (Riga, 1941) : enquête, un petit livre singulier autour de la traduction d'un dictionnaire letton-français paru à l'origine en 1941.

 

Kitty Crowther en dédicace

Le 4 juin 2022 de 15h00 à 16h30

carré kitty lindgrenTropismes Jeunesse a le grand plaisir de vous inviter à rencontrer Kitty Crowther à l'occasion de la parution de Nous, les enfants de l'Archipel

Ce merveilleux roman d'aventures est né sous la plume de la grande Astrid Lindgren. C'est l'histoire d'une famille de stockholmois et d'une île idyllique aux habitants très attachants.

Le tout mis en images par notre Kitty Crowther nationale. Un petit chef d'oeuvre à mettre entre toutes les mains!

"Avec Pier Paolo Pasolini", rencontre avec René de Ceccatty et Chantal Vey

Le 19 mai 2022 à 19h00

carré ceccattyA l'occasion du centenaire de la naissance de Pier Paolo Pasolini, Tropismes vous invite à une soirée d'hommage au poète cinéaste, en compagnie de René de Ceccatty et Chantal Vey.

Romancier, dramaturge, essayiste, biographe, traducteur, éditeur, critique littéraire… René de Ceccatty est avant tout un homme de lettres. Ses liens très forts avec l'Italie l'encouragent à traduire de nombreux auteurs italiens comme Moravia, Savinio et bien sûr Pasolini...

Dans son livre Avec Pier Paolo Pasolini (éditions du Rocher), René de Ceccatty rassemble un large choix d'articles, entretiens et conférences qu'il n'a cessé de consacrer au poète italien depuis 40 ans.

Dans son livre de photographies Contro-Corrente (éditions Loco), Chantal Vey s'inspire du livre de Pasolini La longue route de sable. Elle suit les traces qu'il parcourut à l'été 1959. Revisitant les lieux, elle invite le lecteur/regardeur à voyager et à ouvrir sa curiosité à l'oeuvre du poète.

Chantal Vey et René de Ceccatty s'entretiendront avec David Courier, journaliste.

Ensemble Torga

Le 28 avril 2022 à 20h00

Les trois artistes sur scène et le photographe sur la toile réussissent à créer un moment d’émotion et de réelle magie. Dominique Rongvaux, porte la voix du poète Miguel Torga, Rita Matos Alves et Marie Boulenger interprètent des mélodies portugaises, brésiliennes, espagnoles et belges en écho aux affinités du poète, Rui Moreira, avec ses images, exprime sa passion pour l’homme Miguel Torga.
Miguel Torga (1907-1995) est né dans une des régions les plus rudes du Portugal appelée Trás-os-montes, au-delà des monts, région de la vallée du Douro, dans le petit village de São Martinho de Anta.


Né dans une famille extrêmement pauvre, Miguel Torga a réussi l’exploit de devenir à la fois poète et médecin.
Poète rebelle, poète du terroir, défenseur infatigable des petites gens, opposé à Salazar et à Franco sans s’exiler, Miguel Torga fut par ailleurs un grand voyageur, dans son propre pays d’abord et dans le monde entier lorsque cela lui fut possible.


On lui doit la célèbre phrase L’Universel c’est le local moins les murs. C’est l’authentique qui peut être vu sous tous les angles et qui sous tous les angles est convainquant, comme la vérité.
Les membres de l’Ensemble Torga se sont plongés dans la lecture de cette oeuvre foisonnante, ont pris conscience de sa modernité et des valeurs universelles qu’elle défend avec une incroyable honnêteté. Les hommages rendus à Miguel Torga à l’occasion des 25 ans de sa mort, le plaisir de rencontrer et de parler longuement avec la fille du poète, la philologue Clara Rocha, de fréquenter le superbe centre culturel qui lui est dédié, Espace Miguel Torga et d’y avoir accès aux archives, tout cela leur a donné l’envie de faire connaître davantage l’écrivain, de sillonner sa région natale et de la photographier une fois de plus, d’y rencontrer sa mémoire grâce aux contact des habitants qui l’ont connu.
Le spectateur pénètre dans l’univers de Miguel Torga au travers de ses contes -parfois coquins- de ses angoisses poétiques, et de son fameux journal où il a posé au jour le jour pendant 60 ans un regard impitoyable sur lui-même et sur le monde. Une œuvre gigantesque sans cesse censurée avant la révolution des œillets, et dont une grande partie a été traduite en français. Oui, je suis un nœud de contradictions comme il l’écrit lui-même, avant d’ajouter Mais que deviendrais-je si je le dénouais ?

Rencontre avec Luuk van Middelaar

Le 3 mai 2022 de 19h00 à 20h30

carréluukTropismes a le plaisir de vous inviter à rencontrer l'historien Luuk van Middelaar à l'occasion de la parution de son livre Le réveil géopolitique de l'Europe aux éditions du Collège de France.

Quelle place l’Europe occupe-t-elle sur la scène internationale ? Et quelle voix est-elle prête à faire entendre pour rester maîtresse de son destin ? Alors que la pandémie de Covid-19 rebat les cartes de l’ordre mondial en frappant jusqu’aux plus grandes puissances, l’heure de la métamorphose géopolitique de l’Union européenne semble avoir sonné.

Tel est du moins le constat fait par Luuk van Middelaar dans cet ouvrage qui réunit ses quatre conférences prononcées au Collège de France durant le printemps 2021. Après une tentative de définition du concept de « géopolitique », y sont tour à tour analysés les événements survenus depuis 2014 qui ont contribué au « réveil » du Vieux Continent : les crises russo-ukrainienne et turco-grecque, qui ont ébranlé notre vision des frontières ; la crise sanitaire, qui a agi en révélateur de l’hégémonie chinoise ; la crise transatlantique, qui rend de plus en plus manifestes des divergences entre les intérêts des États-Unis et les nôtres. Interrogeant les réactions de l’Europe face à ces chocs successifs, l’auteur conclut que seul un récit commun, dépassant le cadre des valeurs qu’elle s’est donné pour mission de défendre après 1945, pourra aboutir à une Union confiante et respectée. (présentation de l'éditeur)

Rechercher dans notre stock

Newsletter

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Contacts

11, Galerie des Princes
Galeries Royale Saint-Hubert
B-1000 Bruxelles

T. +32 (0)2 512 88 52

info@tropismes.com

Ouvert tous les jours

Lundi : 10.00 - 18.30
Mardi : 10.00 - 18.30
Mercredi : 10.00 - 18.30
Jeudi : 10.00 - 18.30
Vendredi : 10.00 - 18.30
Samedi 10.30 - 19.00
Dimanche : 13.30 - 18.30