Dictionnaire enjoué des cultures africaines

Dictionnaire enjoué des cultures africaines
Alain Mabanckou & Abdourahman Waberi
Ed. Fayard

Abécédaire buissonnier, ce livre propose une sorte de portrait ou plus exactement une mythographie qui donne à voir et à sentir le pouls de l'Afrique. Un très grand continent dont la puissance culturelle est en train de se déployer sous nos yeux. Hier minorées, voire moquées, la voix et l'importance du Continent dans les affaires planétaires sont aujourd'hui indéniables. L'Afrique est en passe d'imposer une griffe, un style, une manière d'être au monde et en relation avec le reste du monde.

 

Sisyphe est une femme, la marche du cavalier

Sisyphe est une femme, la marche du cavalier
Geneviève Brisac
Ed. Olivier

A partir d'une phrase de V. Nabokov sur le jeu d'échecs, l'auteur propose une réflexion sur la création littéraire au féminin. En analysant la composition des textes d'une dizaine d'écrivaines, elle dégage autant de styles narratifs et de manières d'appréhender le processus de l'écriture. Edition qui explore aussi les oeuvres de Christiane Rochefort, Doris Lessing et Natalia Ginzburg.

Petite physique du roman

Petite physique du roman
Dominique Rabaté
Ed. Corti

Ce livre cherche à faire entendre une énergétique du roman. Car la forme romanesque doit se lire comme une négociation des forces qui mobilisent l'écriture, dans une transaction incessante où l'écrivain suit le mouvement qui le porte selon un vouloir-dire qui est autant celui de l'auteur que celui du livre.

Cette dialectique sans résolution de la force et de la forme interdit de produire une typologie du roman. Elle ouvre plutôt à un plaisir du commentaire que l'on suivra sur une vingtaine de romans écrits en France entre 1930 et aujourd'hui. Ce sont ces tensions irréductibles que je désigne sous le terme de physique du roman. Pour chaque commentaire, c'est donc la tension plus ou moins grande du fil narratif que je voudrais faire éprouver, en restant attentif à ce qui donne à ce fil son tranchant et son allant. Envisager ainsi la création romanesque, c'est rappeler qu'on n'écrit et qu'on ne lit que poussés par une impulsion dont les ressorts demeurent largement obscurs, et que la poursuite du récit a pour mission d'éclairer.

Acheter chez Tropismes : Petite physique du roman

Denis Roche éloge de la véhémence

Denis Roche éloge de la véhémence
Jean-Marie Gleize
Ed. Seuil

Il ne saurait y avoir de « portrait complet » de Denis Roche. Pourquoi ? En raison de sa mobilité extrême, de la multiplicité des positions qu'il a occupées successivement ou simultanément : écrivain et photographe, éditeur et traducteur, poète et post-poète. Parfait dandy révolté, érudit désinvolte, promeneur solitaire, amoureux absolu, créateur de formes. Il est peu d'oeuvre aussi stratégiquement déterminée que la sienne mais en même temps aussi fougueusement improvisée. Ennemi irréductible du lyrisme des « poètes », il est aussi le plus lyrique des artistes. Le plus radical et le plus véhément. Son influence est décisive, à la mesure de son indifférence à l'exercer. On tente ici d'en restituer tout le plus vif. (présentation de l'éditeur)

Acheter chez Tropismes : Denis Roche éloge de la véhémence

Le livre

Le livre
Burkhard Spinnen
Ed. Piranha

Cinq cents ans de culture du livre sont-ils en train de prendre fin sous nos yeux ? Le livre électronique va-t-il remplacer le livre imprimé aussi rapidement et complètement que la voiture et le tracteur ont remplacé le cheval il y a un siècle ? Comment nos habitudes de lecture sont-elles en train d'évoluer ?

Burkhard Spinnen, auteur et lecteur, se pose des questions auxquelles nous sommes tous confrontés. Mais au lieu de chercher à polémiquer, d'adopter une posture nostalgique ou de se lancer dans une plaidoirie pour ou contre telle forme de livre, il préfère évoquer tout ce que le livre en tant qu'objet nous apporte, montrer comment il façonne notre vie.

Acheter chez Tropismes : Le livre

Boîte noire

Boîte noire
Tanguy Viel
Ed. IMEC

Invité à partager son expérience de l'écriture à l'aide d'une sélection de photographies et d'images, l'écrivain aborde sa pratique romanesque à travers des illustrations : un astronaute plongé dans le noir, Le cri de Munch, un golfeur réalisant un swing parfait, ou encore le palais du Facteur Cheval

Acheter chez Tropismes : Boîte noire

Svetlana Alexievitch : la litétrature au-délà de la littérature

Svetlana Alexievitch : la litétrature au-délà de la littérature
sous la direction de Jean-Philippe Jaccard
Ed. La Baconnière

Un recueil d'études critiques consacrées à l'écrivaine russe, prix Nobel de littérature 2015, mettant en valeur la dimension littéraire de son oeuvre et son approche de l'écriture de l'histoire.

Icebergs

Icebergs
Tanguy Viel
Ed. Minuit

Icebergs est une série de promenades dans les allées d'une pensée qui tourne et vire, une pensée à vrai dire obsédée par les formes qu'elle peut prendre. Cette nature inquiète qui l'abrite se demande surtout comment les autres, tous les autres, ont fait avant elle. Alors elle enquête, elle arpente les rayons des bibliothèques, elle se promène sur internet, elle se renseigne sur la vie des écrivains, elle s'assied sur un banc - autant de manières pour elle de résoudre l'énigme de son expression rêvée, ici présentée en courts essais « arctiques », parties visibles et flottantes de la pensée.

Acheter chez Tropismes : Icebergs

Poétique de la critique littéraire : de la critique comme littérature

Poétique de la critique littéraire : de la critique comme littérature
Florian Pennanech
Ed. Seuil

On considère habituellement qu’il y a d’un côté la littérature, de l’autre la critique : d’un côté l’écrivain, de l’autre le commentateur. Pour cette raison, s’il existe de nombreuses études sur l’art du romancier, du dramaturge ou du poète, il n’en existe guère sur celui du critique. On envisagera ici, au rebours d’une telle tradition, la critique comme de la littérature.

Si la critique littéraire est un genre parmi d’autres, il n’y a plus aucune raison de se priver du plaisir (car c’en est un) de porter sur elle un regard de poéticien : on cherchera ainsi à forger une poétique de la critique – « poétique » devant s’entendre comme théorie générale des formes, et « critique » comme commentaire d’un texte particulier. On explorera ainsi les procédés d’écriture et de réécriture propres au discours critique, en laissant à d’autres, s’ils le souhaitent, le soin de se prononcer sur leur validité.

Lettres noires : des ténèbres à la lumière

Lettres noires : des ténèbres à la lumière
Alain Mabanckou
Ed. Pluriel

L'Afrique a pendant plusieurs siècles été vue, imaginée, fantasmée par les Européens comme un continent sauvage, ténébreux - matière première des récits d'aventures et d'exploration teintés d'exotisme, qui ne laissaient pourtant entendre qu'une seule voix ; celle du colonisateur. Il faut attendre le milieu du XXe siècle pour qu'une littérature écrite par et pour les Africains se révèle. De la négritude à la « migritude », il appartient aux écrivains noirs d'aujourd'hui de penser et de vivre leur identité artistique en pleine lumière.