Une histoire globale des empires

Une histoire globale des empires
John Darwin
Ed. Nouveau monde

Tamerlan fut le dernier des « conquérants du monde » : ses armées ont pillé et tué depuis les rivages de la Méditerranée jusqu'à la frontière de la Chine. Avec la mort de Tamerlan en 1405 une époque de l'histoire s'achevait. Le futur appartenait désormais aux grands empires dynastiques, l'Empire chinois, l'Empire moghol, les Empires iranien et ottoman, là où se trouvait l'essentiel de la civilisation et de la richesse de l'Eurasie. Il appartenait aussi aux voyageurs océaniques venus du « Far West » de l'Eurasie qui commençaient tout juste à s'aventurer à travers les mers obscures.

John Darwin propose une nouvelle perspective sur notre passé global. L'idée que nous nous faisons de l'histoire du monde est encore dominée par un prisme occidental. Cependant, depuis six cents ans, les grands empires asiatiques font plus que tenir tête aux intrus venus d'Europe. Il fallut une révolution en Eurasie pour modifier ce rapport de force, sans jamais l'inverser complètement. L'Empire chinois a survécu jusqu'à nos jours contre toute attente. L'Empire britannique a vécu. L'Allemagne nazie a été rapidement écrasée. L'apparition, la chute et la perpétuation des empires ainsi que les causes qui y président restent l'un des sujets les plus fascinants pour l'histoire globale.

Acheter chez Tropismes : Une histoire globale des empires

Sept jours

Sept jours
Emmanuel de Waresquiel
Ed. Tallandier

S'appuyant sur une documentation en partie inédite, notamment des archives et des mémoires contemporains des événements, l'historien retrace les sept jours au cours desquels, plusieurs semaines avant la prise de la Bastille, s'est joué et accompli le tournant révolutionnaire en France, qui débuta avec la constitution des députés du tiers état en Assemblée nationale le 17 juin 1789.

Acheter chez Tropismes : Sept jours

Les pirates de la mer du Nord

Les pirates de la mer du Nord
Albin Van der Straten
Ed. Racine

Des siècles durant, les mers nord-européennes étaient le théâtre de féroces maraudes. De Brest à Bergen, des marins de tout acabit pillaient à tout-va, avec ou sans l'autorisation d'un roi, d'une amirauté ou d'une compagnie marchande. À partir de la Renaissance, les livres de loi faisaient bien la distinction entre « corsaires » officiels et « pirates » hors la loi, mais à bord d'une frégate lourdement armée ou d'un rapide petit cotre, celle-ci se faisait passablement brumeuse. Car le corsaire de l'un était souvent le pirate de l'autre...

Ce livre raconte pour la première fois l'histoire tumultueuse de ces flibustiers des mers pluvieuses, de renégats romains et de farouches vikings, en passant par les gueux de mer néerlandais et les Sea Dogs élisabéthains, jusqu'aux capres dunkerquois et aux corsaires napoléoniens. Haut en couleur et plein d'aventure, mais dépourvu d'oeillères nationales ou de clichés exotiques, il montre comment la piraterie et la guerre de course ont longtemps fait partie intégrante de la politique et du commerce ordinaires, à quelques encablures de nos rivages.

Acheter chez Tropismes : Les pirates de la mer du Nord

Histoire du sucre, histoire du monde

Histoire du sucre, histoire du monde
James Walvin
Ed. La Découverte

Suivre le sucre pour éclairer l'histoire du monde : tel est le stupéfiant voyage auquel nous invite James Walvin. Tout commence avec la colonisation des Caraïbes, de l'Amérique et l'essor des plantations. C'est la naissance d'un nouvel ordre, fondé sur la déportation de millions d'Africains réduits en esclavage. Après avoir exterminé les populations indigènes, détruit les paysages et les forêts tropicales, on implante les premières usines polluantes pour fabriquer sucre et rhum. Sans compter une organisation du travail implacable qui, plus tard, inspirera Henry Ford.

Mais il fallait aussi que ce sucre, quasiment inconnu jusqu'au XVIIe siècle, soit consommé. D'abord produit de luxe réservé à la table des élites, il devient, avec la révolution industrielle, l'aliment de base des classes ouvrières, pendant que le rhum, l'un de ses produits dérivés, fait des ravages parmi les plus démunis. Cette consommation massive de sucre, qui bouleverse les habitudes alimentaires, est désastreuse : caries, obésité et diabète se répandent sur tous les continents. Une course folle s'engage ; la consommation de boissons et de céréales sucrées gagne du terrain, et continue de s'étendre aujourd'hui encore.

Acheter chez Tropismes : Histoire du sucre, histoire du monde

Les téméraires, quand la Bourgogne défiait l'Europe

Les téméraires, quand la Bourgogne défiait l'Europe
Bart Van Loo
Ed. Flammarion

Une histoire du duché de Bourgogne, qui recouvrait à son apogée la Belgique, les Pays-Bas et le nord-est de la France. L'auteur évoque, entre autres, les Burgondes ainsi que les grands ducs dont la puissance et la richesse font, durant des siècles, des envieux dans toute l'Europe et notamment à Paris.

Le plan Marshall

Le plan Marshall
Ben Steil
Ed. Belles Lettres

Au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, alors que l'Empire britannique s'effondre et que rien ne ralentit l'expansion de Staline, l'équipe du nouveau secrétaire d'État George C. Marshall planifie la reconstruction de l'Europe de l'Ouest comme un rempart contre l'autoritarisme communiste.

Cette entreprise massive, ambitieuse et coûteuse, confronte aussi bien les Européens que les Américains à une vision en désaccord avec leur histoire et leurs conceptions personnelles. Dans sa lancée, elle entraîne la création de l'OTAN, de l'Union Européenne et de l'identité occidentale telles qu'elles façonnent encore les relations internationales.

Acheter chez Tropismes : Le plan Marshall

Conversation sur une histoire populaire des Etats-Unis

Conversation sur une histoire populaire des Etats-Unis
Howard Zinn
Ed. Agone

"Si on met de côté les épisodes de révolte, ne reste plus qu'une histoire inoffensive. J'ai voulu introduire dans notre fresque celles et ceux qui n'ont pas accepté leur situation avec humilité mais ont lutté, par la grève, l'insurrection, la mutinerie, etc. Il est important que les oubliés de l'histoire officielle trouvent leur propre forme de pouvoir : celui du peuple organisé. Ce qu'ils connaissent des actions de leurs semblables détermine en partie les leurs : s'ils resteront ou non passifs face à un gouvernement qui ruine leur vie et leurs espoirs ; s'ils continueront de subir ou non la poignée de riches et de puissants qui ne servent que leurs intérêts. Sans ressources, nul ne peut résister à un pouvoir sans scrupule. Et ces ressources, on en trouve dans les mouvements de résistance qui ont jalonné l'histoire du monde." (Howard Zinn) (présentation de l'éditeur)

Le bucher des sorcières

Le bucher des sorcières
Dominiquer Labarrière
Ed. Pygmalion

Une enquête sur la répression des femmes qualifiées de sorcières durant les époques médiévale et moderne, des procès de Kilkeny aux possédées de Loudun en passant par les hécatombes de Trèves ou Wurtzbourg. L'auteur restitue le climat de fanatisme et d'hystérie tant individuelle que collective où l'obscurantisme le dispute à la raison, incarnée tantôt par Erasme, Montaigne ou Descartes

Acheter chez Tropismes : Le bucher des sorcières

Des ombres à l'aube. Un massacre d'Apaches et la violence de l'histoire

Des ombres à l'aube. Un massacre d'Apaches et la violence de l'histoire
Karl Jacoby
Ed. Anacharsis

Avec ce livre servi par un rare talent d'écrivain, Karl Jacoby interroge les mécanismes de la violence dans l'Ouest américain.

Son enquête est centrée sur le « massacre de Camp Grant » : en Arizona, à l'aube du 30 avril 1871, plus de cent quarante Apaches, en majorité des femmes et des enfants, ont été assassinés par une troupe d'Indiens Tohono O'odham, de Mexicains et d'Américains. Plutôt que de restituer un exposé linéaire de l'événement, Jacoby propose quatre récits croisés rapportant l'histoire profonde de chaque communauté impliquée, puis la mémoire que chacune d'entre elles a gardée de la tuerie.

Origines, comment l'histoire de la terre a façonné l'humanité

Origines, comment l'histoire de la terre a façonné l'humanité
Lewis Dartnell
Ed. Lattès

Lorsque nous nous penchons sur l'histoire humaine, nous nous intéressons surtout aux grandes figures, aux mouvements démographiques, politiques ou technologiques. Mais la Terre elle-même n'a-t-elle pas influencé notre destinée ?

Depuis les origines, notre espèce a été façonnée par notre environnement.