Deep blues

Deep blues
Robert Palmer
Ed. Allia

Le blues c'est comme une crue du Mississippi, ça vous emporte loin.

 

"Le blues, vous pouvez appeler ça tout ce que vous voulez. Vous pouvez appeler le blues tout ce que vous voulez. Mais le blues, c'est rien d'autre qu'une fichue maladie du cœur".

 

Ce livre sur le blues, c'est 444 pages de musique malgré tout, c'est 444 pages d'histoires des gars qui écrivent une musique qui est l'histoire du peuple noir le long de l' Interstate 55. Ce livre évoque même le montant de royalties et les grèves longues contre les maisons de disques. C'est 444 pages de noms de chansons comme "See That My Grave Is Kept Clean" ou "That Black Snake Moan" ou encore "What makes your big head so hard" boogie infernal...

 

Sentez-vous le parfum du bayou et de la boue du Mississippi et la morsure de l'alligator. (G.F)

Acheter chez Tropismes : Deep blues

Du côté de chez Dhôtel

Du côté de chez Dhôtel
Alain Janssesn, Jean-Marie Lecomte, Christophe Mahy & Gills Grandpierre
Ed. Noires Terres

Il ne fallait pas moins de quatre mains et deux objectifs pour réaliser cet ouvrage-hommage à un terroir fécond et un écrivain amoureux.

 

Page 64, la photographie est signée Jean-Marie Lecomte elle représente, une perspective bucolique d'Attigny la capitale du "Dhôtelland" en noir et blanc comme le sont toutes les images de ce livre merveilleux. Rien de mieux pour entrer dans ce volume, vous avez le paysage à garder en mémoire biographique. La vision des lieux par Alain Janssens est plus intimiste, là le rapport à Dhôtel se joue dans l'évocation spirituelle et le non-dit. Une des images prises par Alain Janssens à Fontenois page 73 représente un sous-bois à la fin de l'hiver, il y a le soleil qui réchauffe, les nombreux Perce-neige et sans doute le souvenir des morts de la Grande-Guerre tombés là...

 

Acheter chez Tropismes : Du côté de chez Dhôtel

Je suis chez moi/I'm home

Je suis chez moi/I'm home
Bernard Boccara & Olivier Mahiant
Ed. Husson

Premier confinement, soleil, chaleur, rues désertées, capitale inhabituellement VIDE ! Le photographe Bernard Boccara et le comédien Olivier Mahiant en ont profité pour investir la ville de Bruxelles devenue terrain de jeu pour ces deux joyeux hurluberlus particulièrement imaginatifs. Olivier avec sa silhouette de mime élastique et sa chevelure de clown égaré propose des attitudes composées par le photographe passionné par l'aspect subjectif des perspectives architecturales . Bref du bon, du drôle et du local ! (G.F)

Acheter chez Tropismes : Je suis chez moi/I'm home

Tirages Fresson

Tirages Fresson
Bernard Plossu
Ed. Textuel

Le procédé photographique du tirage Fresson est un miracle entre technique et alchimie...Bernard Plossu a trouvé chez les Fresson une famille d'esprit et a travaillé avec les trois générations de ces magiciens du charbon.

Français né en Asie, Bernard Plossu pratique l'art de la bonne distance avec son sujet qu'il soit paysager ou humain, chacune de ses images est une initiation à la contemplation et l'abandon. Même les usines entre Charleroi et Bruxelles le long du canal se trouvent transfigurées par l’œil de l'artiste et l'habilité des "tireurs"...

 

 

Acheter chez Tropismes : Tirages Fresson

Plein air

Plein air
sous la direction de Marina Feretti
Ed. Gallimard

110 oeuvres qui retracent l'histoire de la peinture de plein air en France, en Angleterre et en Italie. Sont représentés des artistes comme Desportes, Granet, Corot, Turner, Courbet, Degas, De Nittis, etc. Le courant est né au XVIIIe siècle, où l'observation de la nature tient une place primordiale.

Acheter chez Tropismes : Plein air

Nina Hagen interprète Bertolt Brecht

Nina Hagen interprète Bertolt Brecht
Lilian Auzas
Ed. Hippocampe

Libre réflexion sur l'influence de Bertolt Brecht dans l'œuvre de Nina Hagen, ce texte hybride aborde deux grandes figures populaires de la culture allemande par un prisme inhabituel, par les marges, et dresse un portrait de la diva punk comme nous ne l'avons jamais perçue.

Acheter chez Tropismes : Nina Hagen interprète Bertolt Brecht

Schnock n°35/Les bronzés

Schnock n°35/Les bronzés
Collectif
Ed. La Tengo

Retour sur le succès de cette comédie française sortie en 1978 à travers ses scènes cultes ainsi que des entretiens avec Patrice Leconte, Gérard Jugnot ou Josiane Balasko.

Acheter chez Tropismes : Schnock n°35/Les bronzés

Soit dit en passant, autobiographie

Soit dit en passant, autobiographie
Woody Allen
Ed. Stock

Né en 1935 à Brooklyn, Woody Allen commence sa vie professionnelle à l'âge de seize ans en rédigeant des gags pour différents journaux de Broadway, avant d écrire pour la radio, la télévision, le théâtre, le cinéma et le New Yorker. Il quitte ensuite la solitude du bureau de l'écrivain pour devenir humoriste dans divers night-clubs, puis le célèbre réalisateur que l'on sait.

Acheter chez Tropismes : Soit dit en passant, autobiographie

Mémoires, my wicked, wicked ways

Mémoires, my wicked, wicked ways
Errol Flynn
Ed. Séguier

Figure mythique de l'âge d'or d'Hollywood. Errol Flynn (1909-1959) fut un acteur incontrôlable, scandaleux et charismatique, très éloigné des vedettes calibrées des temps modernes. Un homme à tous points de vue « incorrect », dont les confessions sembleront aujourd'hui plus spectaculaires et détonnantes qu'à l'époque de leur parution. Né en Tasmanie. Flynn a très vite rempli sa vie d'aventures. Chercheur d'or, trafiquant, navigateur au long cours, il fut un authentique casse-cou, un fou de femmes, un assoiffé d'alcool, un homme dont la vitalité époustouflante s'est consumée de manière inéluctable dans les excès. Son allocution au Friars Club de New York en 1958 donne le ton général de ses extravagances : « Ladies and Gentlemen... Je peux vous l'avouer : à douze ans, j'ai enculé un canard. » A l'écran, sa beauté et son énergie firent de lui un habitué des rôles héroïques : Capitaine Blood, Les Aventures de Robin des Bois. La Charge fantastique... Plus de soixante films, un sourire en coin et un sens inné de la réplique lui ont conféré une certaine éternité. « Je ne veux pas, le jour de ma mort, découvrir que je n'ai pas vécu », confia-t-il un jour. Une inquiétude que balayent ses Mémoires, à nuls autres pareils... (présentation de l'éditeur)

Acheter chez Tropismes : Mémoires, my wicked, wicked ways

Strange things behind (belgian) windows

Strange things behind (belgian) windows
Jean-Luc Feixa
Ed. Luster

160 photos of the strange and intriguing objects people display behind their windows, for passers-by to look at

These things will make you smile, or maybe even stop and reflect. A stuffed fox, a portrait of Christ, a dusty Egyptian bust, a globe with gaudy colours… They are installed like treasures behind a glass screen, inviting you to wonder about the stories behind them, or about the intimacy of the daily lives that are lived behind the façade.

Acheter chez Tropismes : Strange things behind (belgian) windows