La mort de la nature. Les femmes, l'écologie et la révolution scientifique

La mort de la nature. Les femmes, l'écologie et la révolution scientifique
Carolyn Merchant
Ed. Wildproject

Entre le 16e et le 17e siècle, l'image d'une Terre organique, féminine et vivante fait place à une nouvelle vision du monde dans laquelle la nature est repensée comme une machine morte et passive, autorisant ainsi sa spoliation sans limite aux mains de l'homme.
Dans La Mort de la nature, Carolyn Merchant montre que ce changement de paradigme aurait justifié non seulement la domination de la Terre, mais aussi la création d'un système socio-économique dans lequel les femmes, depuis toujours associées à l'image de la Nature, seront subjuguées aux hommes.

A perte de vue, la mer gelée

A perte de vue, la mer gelée
François Garde
Ed. Paulsen

Parti de Marseille pour une expédition vers l'Atlantique Nord, Pythéas découvrit, bien au-delà de la Grande-Bretagne, une île qu'il baptisa Thulé et fut le premier à rapporter que la mer pouvait geler. À son retour, il consigna ses travaux scientifiques en astronomie, géographie et océanographie dans un traité, De l'océan, qui fut abondamment commenté et copié pendant toute l'Antiquité. Aucune page de son oeuvre n'a survécu. La plupart des commentateurs de l'Antiquité le traitèrent d'affabulateur, voire de menteur. Une mer gelée ? Quelle galéjade ! Son nom tomba dans l'oubli.

Acheter chez Tropismes : A perte de vue, la mer gelée

A la recherche de la Patagonie

A la recherche de la Patagonie
Marc Nouaux
Ed. Elytis

« Je rumine pendant de longues heures notre manque de courage et d'audace, pense à tous ces aventuriers des siècles derniers qui ne s'encombraient pas des obstacles : ils les surmontaient. L'apprentissage de l'itinérance peut être à ce prix : celui des désillusions. »

Prendre la route et mettre le cap au sud depuis la bruyante Mendoza pour atteindre la Patagonie argentine et sa mythique Terre de Feu relève assurément d'un exercice de sérénité intérieure. Sur la Ruta 40 ou sur les pistes secondaires, les rencontres avec la nature et les hommes ébranlent les certitudes, brisent les poncifs et instillent le doute. Est-on bien dans ce grandiose décor que d'aucuns louent comme une terre rêvée parce que désertée par la présence humaine ?

Acheter chez Tropismes : A la recherche de la Patagonie

Pour en finir avec le gaspillage alimentaire

Pour en finir avec le gaspillage alimentaire
Estelle Richard
Ed. Ecosociété

Du champ à l’assiette, c’est environ la moitié des aliments qui sont jetés sans avoir été consommés. Devant ce gaspillage alimentaire qui ne cesse de prendre de l’ampleur, Estelle Richard lance un appel à l’action, dans nos cuisines et nos frigos. Bien que ce phénomène soit largement attribuable à l’agrobusiness et au mode de consommation qu’elle encourage, il dépend également de la gestion de la nourriture dans les chaumières. Pour Estelle Richard, chaque personne peut agir et avoir une influence significative afin de renverser la tendance. En plus de détailler les causes structurelles du gaspillage alimentaire, elle partage ses trucs et astuces pour mieux conserver et consommer nos denrées. Les étapes d’une campagne de mobilisation citoyenne sont aussi au menu de ce plaidoyer qui nous invite à renouer avec la réelle valeur des aliments. De quoi envisager une société sans gaspillage, un coup de fourchette à la fois. (présentation de l'éditeur)

Pour une forêt primaire en Europe de l'Ouest

Pour une forêt primaire en Europe de l'Ouest
Francis Hallé
Ed. Actes sud

Les forêts primaires, qui n'ont jamais été modifiées ni exploitées par l'homme, sont des joyaux de la nature, des sommets de biodiversité. Leurs bénéfices sont inestimables. Sous les tropiques, elles subissent un déclin alarmant. En Europe, elles ont quasiment disparu depuis 1850. Pourquoi devrions-nous nous satisfaire de cette situation ? Ce n'est cohérent ni avec notre tradition culturelle ni avec notre exigence de beauté des paysages.

C'est pourquoi, à l'initiative du botaniste, l'association Francis Hallé pour la forêt primaire agit pour la création d'un vaste espace (environ 70 000 hectares) dans lequel une forêt, placée en « libre évolution », renouvellera et développera sa faune et sa flore sans aucune intervention humaine, et cela sur une période de plusieurs siècles. Cette zone, qui reste à localiser, sera transfrontalière, avec une base française.

Les arbres entre visible et invisible

Les arbres entre visible et invisible
Ernst Zürcher
Ed. Babel

Alors qu'aujourd'hui arbres et forêts sont menacés, un nouveau regard sur la nature permet de révéler les particularités insoupçonnées de ces végétaux et d'en faire nos meilleurs alliés. Des savoirs hérités du passé apparaissent alors biologiquement visionnaires, tandis que la science découvre des phénomènes dont même la tradition n'avait pas idée.

Ce livre brosse un panorama dans lequel le visible et l'invisible s'entrecroisent. Il y est question des peuples des arbres, du secret de leur longévité, du nombre d'or et de bien d'autres choses encore : comment une maison en bois, un feu de cheminée, l'air de la forêt agissent-ils sur notre santé ? Et comment ces géants de la nature peuvent-ils aider l'agriculture ou lutter contre l'effet de serre, atténuer, voire résoudre, la catastrophe écologique et climatique en cours ?

Acheter chez Tropismes : Les arbres entre visible et invisible

Dans la peau d'un arbre

Dans la peau d'un arbre
Catherine Lenne
Ed. Belin

Hêtre majestueux, chêne millénaire ou séquoia immense, les arbres abritent la vie, nous couvrent de leur ombre et nous font profiter de leur beauté. Ils marquent notre quotidien de leur présence obstinée, inébranlable, de leur éternité végétale. A l'échelle de l'homme, l'arbre semble immortel. Dans la peau d'un arbre révèle tous les secrets de ces géants : les mystères de leur croissance, de leur reproduction, de leur sensibilité et leur incroyable adaptation au monde qui les entoure. (présentation de l'éditeur)

Acheter chez Tropismes : Dans la peau d'un arbre

La vallée de l'abeille noire

La vallée de l'abeille noire
Yves Elie
Ed. Actes Sud

A l'heure où les populations d'insectes s'effondrent, vaincues par les pesticides, il existe au coeur des Cévennes une vallée où les abeilles ne meurent pas. Yves Élie est un apiculteur heureux, un poète truculent et passionné par les abeilles noires, cette variété endémique qui a traversé les ères glaciaires jusqu'à nous. Sélectionnée par des millénaires d'âpres conditions, l'abeille noire a développé des caractéristiques de frugalité, de vivacité et de réactivité qui la rendent particulièrement adaptée aux bouleversements que nous vivons aujourd'hui.

Acheter chez Tropismes : La vallée de l'abeille noire

Wildwood, à travers les forêts du monde

Wildwood, à travers les forêts du monde
Roger Deakin
Ed. Hoëbeke

S'immerger dans le poème du monde fut l'obsession de Roger Deakin : entrer dans une forêt, nous explique-t-il d'emblée, « c'est rejoindre un monde différent qui nous transforme en profondeur, un monde où l'on peut se retrouver - souvent, paradoxalement, en se perdant ».

Terminé quatre mois avant la mort de l'auteur, cet ouvrage nous invite à une immersion totale dans l'élément bois, avec la conviction que « les ennemis des arbres sont les ennemis de l'humanité ».

Le jardin jungle, arche de la biodiversité

Le jardin jungle, arche de la biodiversité
Dave Goulson
Ed. Rouergue

Et si nos jardins constituaient la dernière arche, celle d'où pourra se reconstruire la vie ? Dans ce livre passionnant, qu'il est urgent de mettre entre toutes les mains, Dave Goulson nous montre comment, dans notre environnement ravagé par l'agriculture industrielle et les multiples pollutions engendrées par nos modes de vie, nous pouvons faire de nos jardins les espaces de survie de nombreuses espèces animales. Non pas hélas les lions, les pandas ou les baleines, mais ces centaines d'insectes, arachnides et tout petits mammifères auxquels notre propre survie en tant qu'espèce est inféodée. Pour cela, il importe de changer notre regard sur ceux que non seulement nous ne connaissons pas mais que nous considérons tout bonnement comme nuisibles ! Vers de terre, pince-oreilles, bourdons, papillons de nuit... Dave Goulson passe en revue cette jungle avec laquelle nous vivons presque à notre insu et nous invite à ménager un refuge aux héroïques petites bêtes qui résistent à l'extinction. Une lecture essentielle pour qui- conque possède un jardin et veut protéger la planète ! (présentation de l'éditeur)