Suite en do mineur

Suite en do mineur
Jean Mattern
Ed. Sabine Wespieser

Suite en do mineur. Perdu dans Jérusalem, le narrateur se maudit de n'avoir su refuser le voyage organisé que lui a offert son neveu à l'occasion de ses cinquante ans. Tout l'agace, à commencer par le groupe de touristes avec qui il est contraint de se déplacer, lui le célibataire endurci qui n'aime rien tant que le calme de sa petite librairie à Bar-sur-Aube. Au moins se félicite-t-il, à la vue de tous les ultra-orthodoxes arpentant la Via Dolorosa, que ses arrière-grands-parents aient atterri en France après avoir quitté leur shtetl ukrainien.


Mais Robert Stobetzky est également très troublé : dans une silhouette familière, il croit avoir reconnu la jeune femme avec qui, l'été 1969, il a vécu trois semaines de bonheur intense sous les toits parisiens. Vingt-six ans plus tard, il comprend, à la violence de son désarroi, qu'il ne s'est jamais remis de leur rupture. Pour tenter de surmonter ce nouvel abandon, l'orphelin dont les parents sont morts tous deux alors qu'il n'avait que onze ans était parti s'installer en Champagne.

Acheter chez Tropismes : Suite en do mineur

La malédiction des mots

La malédiction des mots
Evelyne Guzy
Ed. M.E.O

Ils ne sont plus là pour transmettre le passé à Eva.

Icek, le survivant. Immigré juif venu de Pologne, le grand-père paternel semblait terne et sans histoires. Jusqu'au jour où Eva lui découvre des sympathies communistes. Qui était-il vraiment ?

Groïnim, le fils d'Icek et père d'Eva. Il lui a légué une vidéo témoignant de son vécu d'enfant caché. Mais tout ne colle pas... Où se situe la vérité, quand pour survivre Goïnim a dû apprendre la dissimulation ?

Doniek, le grand-père maternel. Figure de la résistance, ce dirigeant sioniste respecté et fervent anticommuniste a vécu une descente aux enfers lorsqu'un historien a mis en cause son action. Qui a tort, qui a raison ?

Et si le silence se révélait un cadeau ?

Au carrefour de ces vies, Eva se lance dans la quête de ses racines dissoutes dans le non-dit. Face aux lacunes, la fiction lui sert d'outil. (présentation de l'éditeur)

Acheter chez Tropismes : La malédiction des mots

Le dernier bain de Gustave Flaubert

Le dernier bain de Gustave Flaubert
Régis Jauffret
Ed. Seuil

Le 8 mai 1880 au matin Gustave Flaubert prit un bain. Il décéda peu après dans son cabinet de travail d'une attaque cérébrale sans doute précédée d'une de ces crises d'épilepsie dont il était coutumier. Allongé dans l'eau il revoit son enfance, sa jeunesse, ses rêves de jeune homme, ses livres dont héroïnes et héros viennent le visiter. Il se souvient d'Élisa Schlésinger, la belle baigneuse de Trouville qui l'éblouit l'année de ses quinze ans, de Louise Colet dont les lettres qu'il lui adressa constituent à elles seules un chef-d'oeuvre mais aussi de l'écrivain Alfred Le Poittevin qui fut l'amour de sa vie. (présentation de l'éditeur)

Acheter chez Tropismes : Le dernier bain de Gustave Flaubert

Un si petit monde

Un si petit monde
Jean-Philippe Blondel
Ed. Buchet-Chastel

1989 : La planète entière, fascinée, suit heure après heure la chute du mur de Berlin ; la peur du Sida se diffuse ; la mondialisation va devenir la norme... Un avenir meilleur serait-il possible ? La guerre du Golfe va très vite confirmer que le nouveau monde ressemble à l'ancien.


Pendant que les évènements se précipitent, les habitants du groupe scolaire Denis-Diderot redéfinissent leur place dans la société. Janick Lorrain et Michèle Goubert découvrent qu'on peut vivre sans hommes. Philippe Goubert, indécis, va être soudain confronté à la révélation d'une vocation. Geneviève Coudrier semble inamovible, mais c'est le secret qu'elle cache jalousement qui va soudain faire bouger les lignes...

Acheter chez Tropismes : Un si petit monde

Arbre de l'oubli

Arbre de l'oubli
Nancy Huston
Ed. Actes Sud

Le portrait d'une famille américaine contemporaine, aisée et éduquée. Les fils qui relient cette famille aux périodes les plus sombres de l'histoire récente sont peu à peu révélés ainsi que le chemin tortueux des personnages vers l'émancipation.

Acheter chez Tropismes : Arbre de l'oubli

Paris fantasme

Paris fantasme
Lydia Flem
Ed. Seuil

Fascinée par une ruelle, née il y a cinq cents ans entre la place Saint- Sulpice et le jardin du Luxembourg, j'ai cherché à découvrir celles et ceux qui y ont vécu de siècle en siècle, de numéro en numéro, d'étage en étage, depuis 1518. La rue Pérou est devenue le lieu d'une question existentielle : qu'est-ce qui donne le sentiment d'être chez soi quelque part ? D'habiter tout à la fois son corps, sa maison et le monde ?


Je me suis glissée dans la peau d'un photographe du XIXe siècle et d'une comédienne de la Comédie-Française au XVIIIe, j'ai accompagné Man Ray dans son atelier, Mme de La Fayette dans sa maison d'enfance ou des religieuses dans leur couvent. Comme une psychanalyste prête à tout entendre, à tout écouter, sans choisir ni trier, j'ai ouvert ma porte aux voix du passé.

Acheter chez Tropismes : Paris fantasme

Les élucubrations d'un homme soudain frappé par la grâce

Les élucubrations d'un homme soudain frappé par la grâce
Edouard baer
Ed. Seuil

Dans un théâtre, soudain un homme surgit, l'air en fuite. Qui est à ses trousses ? Y a-t-il vraiment une menace ? Il pourrait faire marche arrière, retourner à sa vie. Il est encore temps. Juste une excuse à trouver : un moment de panique, une erreur d'aiguillage, une rencontre imprévue. Ou au contraire larguer les amarres, pour toujours.

Adultère

Adultère
Yves Ravey
Ed. Minuit

La station-service de Jean Seghers a été déclarée en faillite. Son veilleur de nuit lui réclame des indemnités. Enfin, son épouse a une liaison avec le président du tribunal de commerce. Sa situation n'est pas des plus confortables, alors il emploie les grands moyens pour y remédier.

Acheter chez Tropismes : Adultère

Humeur noire

Humeur noire
Anne-Marie Garat
Ed. Actes Sud

C'est lors d'une visite au musée d'Aquitaine de Bordeaux, dans l'exposition consacrée à la traite négrière, qu'Anne-Marie Garat tombe en arrêt devant un certain cartel aux termes pour le moins équivoques. Né d'une colère qui aurait pu rester passagère, ce livre revient, avec toute l'honnêteté et l'énergie qu'on connaît à son auteur, sur l'humeur noire qui s'installe, qu'elle a beau raisonner, jusqu'à ce qu'elle vire à l'obsession, ouvrant sur une infinité de questionnements. Aux premiers rangs desquels le rapport d'une ville à son histoire, l'amnésie ou le mensonge collectif, le très actif et toxique déni du passé esclavagiste et colonial. Réflexion qui interroge aussi et autant son propre rapport, intime et conflictuel, à sa ville natale, à son appartenance et donc à son enfance, sa famille, sa propre trajectoire. Et, bien sûr, le nerf de la guerre pour un écrivain : les mots, le langage, leur rôle et leur puissance ou leur nuisance dans nos représentations de l'Histoire et de la vérité. Où se vérifie que tout est lié, que tout importe au même titre. (présentation de l'éditeur)

Acheter chez Tropismes : Humeur noire

Ce qui reste des hommes

Ce qui reste des hommes
Vénus Khoury-Gata
Ed. Actes Sud

Diane, qui a atteint un âge qu'on préfère taire, se rend dans une boutique de pompes funèbres pour acheter un caveau et se retrouve avec un emplacement prévu pour deux cercueils... Au fil de sa vie bohème, Diane a aimé des hommes, s'est lassée de certains, a été quittée par d'autres, a enterré celui qui comptait le plus. Bref, elle est seule, n'a même plus de chat, et il ne sera pas dit que cette solitude la poursuivra dans l'au-delà. La voilà qui recherche, parmi les encore vivants qui l'ont aimée, celui qui serait prêt à devenir son compagnon du grand sommeil.

Acheter chez Tropismes : Ce qui reste des hommes