Mémoires, my wicked, wicked ways

Mémoires, my wicked, wicked ways
Errol Flynn
Ed. Séguier
Date de publication : 18/06/2020
traduit de l'anglais par France-Marie Watkins-Roucayrol & Solange Metzger

Figure mythique de l'âge d'or d'Hollywood. Errol Flynn (1909-1959) fut un acteur incontrôlable, scandaleux et charismatique, très éloigné des vedettes calibrées des temps modernes. Un homme à tous points de vue « incorrect », dont les confessions sembleront aujourd'hui plus spectaculaires et détonnantes qu'à l'époque de leur parution. Né en Tasmanie. Flynn a très vite rempli sa vie d'aventures. Chercheur d'or, trafiquant, navigateur au long cours, il fut un authentique casse-cou, un fou de femmes, un assoiffé d'alcool, un homme dont la vitalité époustouflante s'est consumée de manière inéluctable dans les excès. Son allocution au Friars Club de New York en 1958 donne le ton général de ses extravagances : « Ladies and Gentlemen... Je peux vous l'avouer : à douze ans, j'ai enculé un canard. » A l'écran, sa beauté et son énergie firent de lui un habitué des rôles héroïques : Capitaine Blood, Les Aventures de Robin des Bois. La Charge fantastique... Plus de soixante films, un sourire en coin et un sens inné de la réplique lui ont conféré une certaine éternité. « Je ne veux pas, le jour de ma mort, découvrir que je n'ai pas vécu », confia-t-il un jour. Une inquiétude que balayent ses Mémoires, à nuls autres pareils... (présentation de l'éditeur)

Acheter chez Tropismes : Mémoires, my wicked, wicked ways