Le théâtre de Max Frisch

Le théâtre de Max Frisch
Isabelle Barbéris
Ed. Ides et Calendes
Date de publication : 08/10/2020

L'oeuvre dramatique de Max Frisch développe sous forme ludique et métaphysique la pensée d'un moraliste convaincu que la dignité de l'homme réside dans la liberté, à rebours de la culpabilité, la bien-pensance, le narcissisme, l'infidélité, l'ennui, l'affabulation, la conscience qui fractionne la réalité, le rêve qui l'unifie et la fait disparaître, la fatalité des stéréotypes... Il est difficile d'affilier cette oeuvre dont les vertigineux huis-clos résonnent autant avec la dramaturgie brechtienne qu'avec le pirandellisme ou les théâtres de l'absurde.

Démystificateur de tous les songe-creux identitaires, Max Frisch fut entre autres l'inventeur du personnage subversif du « faux juif », là où William Faulkner, Boris Vian puis Philip Roth imaginèrent celle du « faux blanc » . Son théâtre du doute absolu et de la dérision, théâtre de la conscience politique plus que théâtre politique, constitue un solide remède pour notre époque éprise de certitudes. (présentation de l'éditeur)

Acheter chez Tropismes : Le théâtre de Max Frisch