Le Musée, une histoire mondiale 2. L'ancrage européen 1789-1850

Le Musée, une histoire mondiale 2. L'ancrage européen 1789-1850
Kryzstof Pomian
Ed. Gallimard
Date de publication : 11/03/2021

Avec la Révolution française, l'accès aux chefs-d'oeuvre de l'art est élevé au rang de droit de l'homme, et le musée, chargé d'en permettre l'exercice, devient l'attribut d'une nation. Le Louvre révolutionnaire et impérial en est le prototype. En France, le Muséum national d'histoire naturelle, le Conservatoire national des arts et métiers, le musée de l'Artillerie, le musée des Monuments français, les musées de province l'accompagnent.

En Europe, l'impact de la Révolution sur la création des musées se prolonge jusqu'au milieu du XIXe siècle. Le pillage pratiqué par les armées de la Révolution et de l'Empire au profit de la France a fait prendre conscience du caractère emblématique des biens culturels pour les peuples. Les musées contribuent à légitimer le pouvoir du souverain en lui conférant un caractère national. Le Prado, la National Gallery et le British Museum, les musées bourgeois à Francfort, Leipzig, ainsi que l'Altes Museum de Berlin, la Glyptothèque et la Pinacothèque de Munich, le Walhalla près de Ratisbonne sont des effets de cette dynamique, comme les innovations des musées du Danemark.

La révolution industrielle ouvre un nouveau chapitre de l'histoire des musées avec l'Exposition universelle de 1851, à Londres, et clôt ce volume consacré à une période qui, malgré sa brièveté - soixante ans à peine -, a transformé le musée, devenu démocratique et national. (présentation de l'éditeur)