Terre habitée. Humain et urbain à l'ère de la mondialisation

Terre habitée. Humain et urbain à l'ère de la mondialisation
Ardenne Paul
Ed. Archibooks
Date de publication : 01/03/2005

Rapportée à la ville en général, à son architecture et à ses modes d'habitat, la 'mondialisation' égale moins d'Ailleurs et plus d'Occident. Evolution dommageable ? Evolution, du moins, que l'auteur de cet ouvrage a soin de constater et d'analyser sur site, d'un bout à l'autre du monde actuel, sans s'en déclarer d'entrée de jeu l'avocat ou le pourfendeur.
Terre habitée se présente comme un récit de voyages, mais alors circonstancié. La ville en est le sujet principal et, à son propos, cette double interrogation : comment, aujourd'hui, la bâtit-on, et comment y habite-t-on ?
La réflexion proposée, moins celle d'un globe-trotter que d'un géographe pointilleux, fait une large part à la description, aux faits, à la vie même. Menée dans le cadre d'un Grand Tour dont le tracé zigzague entre métropoles tentaculaires, cités quelconques et lieux divers où l'on expérimente ou non un 'habiter' renouvelé, l'enquête conduite par Paul Ardenne affronte pour l'occasion ce qui constitue un des problèmes majeurs de la ville contemporaine concrète, sur fond de militantisme vernaculaire ou, à l'inverse, universaliste : l'écart entre usage et représentation de la cité. Un écart, on le pressent, facteur de tension entre résidents d'un côté, architectes et urbanistes de l'autre.
Présentation de l'éditeur