Taverne du passage. Peintres et écrivains néerlandais en Belgique

Taverne du passage. Peintres et écrivains néerlandais en Belgique
Saskia de Bodt & Frank Hellemans
Ed. Stichting Ons Erfdeel
Date de publication : 01/06/2006

Multatuli a écrit son Max Havelaar dans la mansarde d'un hôtel bruxellois. Lourens Tadema a appris la peinture à l'académie d'Anvers. Vincent van Gogh a prêché la Parole divine au milieu des humbles mineurs du Borinage. Les 'écrivains des années 1880', les Tachtigers, ont découvert combien il fait bon vivre dans les Ardennes.
Ce ne sont là que quelques exemples de peintres et d'écrivains néerlandais qui ont séjourné plus ou moins longtemps en Belgique, voire n'ont fait que la traverser, mais y ont tous laissé une trace de leur passage. Les peintres Willem Roelofs, David et Pieter Oyens et Jan Toorop y ont été attirés par une atmosphère favorable aux artistes. Jan Greshoff a exercé son activité littéraire à la Taverne du Passage à Bruxelles et s'y est entretenu avec Eddy du Perron de son pays d'origine. Willem Frederik Hermans a fini par préférer Bruxelles à Paris et Gerard Reve s'est acheté une résidence dans un village sur les rives de la Lys. L'un et l'autre ont eu la joie, dans les rues de la capitale, de faire un signe de la main à leurs amis le roi Baudouin et le pape.
Willem Paerels et Jan Cox sont entrés dans l'histoire de l'art belge. Les écrivains Joke van Leeuwen, Jeroen Brouwers et Benno Barnard ont émigré vers le Sud. Et Charlotte Mutsaers a des liens avec Ostende. Ces artistes ont été inspirés par la Belgique, sur le territoire belge. En quoi leur art en a-t-il été modifié ? Mais surtout : comment sont-ils devenus eux-mêmes dans ce 'pays étranger le plus voisin' du leur ?
Présentation de l'éditeur