Le calabrais qui émigra à Macondo

Le calabrais qui émigra à Macondo
Angelo Mastrandrea
Ed. Meet
Date de publication : 14/11/2019
traduit de l'italien par Olivier Favier

Le jour où ils étaient descendus du train à Paris, une dizaine d'années plus tôt, ils étaient convaincus d'être arrivés à bon port et ils s'étaient mis à chercher les Chantiers de l'Atlantique dans la capitale française. Ils mirent du temps à comprendre que, là où ils étaient arrivés, à la gare Saint-Lazare, il n'y avait pas la mer. Pour la trouver, il fallait pousser jusqu'à Saint-Nazaire. Ne connaissant pas la langue, ils avaient mal compris la destination. Au début de l'été 1936, Giovanni Rossetti venait de terminer son travail sur une merveille de l'époque : le tout nouveau transatlantique Normandie, fleuron des Chantiers de l'Atlantique.

Acheter chez Tropismes : Le calabrais qui émigra à Macondo