Edouard de Max. Gloire et décadence d'un prince de la scène française

Edouard de Max. Gloire et décadence d'un prince de la scène française
Claudette Joannis
Ed. Cohen et Cohen
Date de publication : 26/11/2020

Comme Sarah Bernhardt, Édouard de Max (1869-1924), est un acteur de la Belle Époque. Sociétaire de la Comédie-Française, il dut sa célébrité à sa puissance dramatique, à sa plénitude vocale, à ses inventions scéniques inattendues et à son goût prononcé pour l'immodération. Amoureux de la poésie il a été, aux dires de ses contemporains, le plus prodigieux récitant de Baudelaire.

Considéré comme le successeur de Mounet-Sully dans la tragédie classique, Édouard de Max, d'origine roumaine, occupe une place à part dans le panthéon des acteurs des années 1900. Par son souffle lyrique, il rejoint Sarah Bernhardt dont il fut longtemps le partenaire. Adoré ou décrié, il subjugua les foules par sa manière d'être flamboyante, sur la scène comme dans la vie. Indifférent aux critiques, entouré d'amis, il ne chercha pas la gloire, uniquement préoccupé de bien faire son métier de comédien et de servir les poètes. Pourtant il ne semble pas que la personnalité de cet acteur, aussi exceptionnelle soit-elle, ait suffi à assurer sa renommée posthume. Notre ouvrage contribue à dresser le portrait de ce dandy qui vécut au plus haut degré d'intensité émotionnelle. (présentation de l'éditeur)