West Bank

West Bank
Ristelhueber Sophie
Ed. Thames & Hudson

Paysages de la séparation, les routes de Cisjordanie

Qu'est-ce que je fais là, anéantie, sur le toit de cette voiture ? Est-ce que je me dis 'qu'il est doux de se tenir sain et sauf sur le rivage à regarder les autres lutter au milieu des courants déchaînés et des vents furieux. Non qu'il y ait du plaisir à tirer du malheur d'autrui, mais il est doux d'être épargné par un tel désespoir' ? Sans doute, comme artiste, suis-je moi aussi en guerre. S.R.


Fusées n°10. Charles Pennequin...

Fusées n°10. Charles Pennequin...
Ed. Carte blanche

Hors de la vaste jungle des herbes incertaines

Il y a d'un côté les adeptes des plantes et des tisanes, qui apprécient la relative innocuité des médecines douces et se satisfont d'une tradition souvent millénaire quant à l'usage et aux effets de telle ou telle espèce.
D'autres à l'opposé se vantent de ne pas y croire, et refusent fermement d'ingérer tout ce qui n'a pas la forme d'un comprimé : un biochimiste et un médecin vont ici les réconcilier. C'est sous une livrée bicolore modeste que se présente Des plantes auxquelles se fier, ouvrage dont Jacques Falquet et Bertrand Graz ont eu l'idée après des années de coopération dans des pays où le prix des médicaments dépasse souvent considérablement les possibilités économiques des malades.
Regroupant une petite trentaine de plantes aux possibilités thérapeutiques éprouvées (tests en double-aveugle, vérification approfondie de l'innocuité, prise en compte de la marge du dosage), ce petit livre jaune et vert propose au lecteur ordinaire une synthèse tirée d'articles médicaux parus en français, allemand et anglais, avec une première sélection de plantes courantes (menthe poivrée, eucalyptus, camomille?), pouvant figurer dans le traitement rationnel de quelques symptômes courants (acné, maux de tête et migraines, rhumes, troubles du sommeil, nausées?). Les auteurs décrivent leurs caractéristiques, les espèces avec lesquelles elles pourraient être confondues, et la meilleure façon de les cultiver au jardin ; le temps de traduire et de vérifier d'autres sources, ils publieront en principe un deuxième volume, jetant enfin la base d'une pharmacopée végétale fiable et sans danger.
(Anne de Bardzki)

Joseph Beuys. Actions, Vitrines, Environments

Joseph Beuys. Actions, Vitrines, Environments
Rosenthal Mark
Ed. Tate

An in-depth look at the fascinating sculptural works of one of the twentieth century's most innovative artists

Joseph Beuys (1921?1986)--a German sculptor and performance artist--became one of the most influential figures in modern and contemporary art. His charismatic presence, extraordinary life, and unconventional artistic style (incorporating ritualized movement and sound, and materials such as fat, felt, earth, honey, blood, and even dead animals) gained him international notoriety during the 1960s, 70s, and 80s. Beuys's innovative influence is particularly felt in the field of sculpture, whose definition he expanded to encompass performance art, vitrine cases, and site-specific environments.

This beautifully illustrated book investigates Beuys's sculpture, arguably the most fundamental portion of his artistic work, as well as his extraordinary influence. Featured objects include a stunning selection of Beuys's remarkable vitrines--sly cousins of standard museum presentations, featuring both hand-made and found objects serving as ?exhibitions? on Beuys's own topics; blackboards on which he recorded his lectures and performances; room-sized environments; and many other sculptural projects that frequently served as physical documentation for Beuys's performances.

With a comprehensive chronology of Beuys's activities as an artist and activist, this book is essential for those interested in the life, work, and legacy of one of the art world's most intriguing figures.
Présentation de l'éditeur

Etre sable

Etre sable
Anne Varichon & Carlo Roccella
Ed. Seuil/Matière

Sable : une matière commune, presque ordinaire et pourtant si évocatrice, magique. Au propre comme au figuré, le sable a fini par se glisser en silence dans toutes les activités humaines. Sa présence minérale et vivante en a fait un compagnon de route de nos travaux comme de nos rêves. Il y a de la joie et de l'effroi, de la sagesse et de l'humour dans ce sable-là. Cet ouvrage fait appel aux traditions des quatre parties du globe et aux observations des scientifiques, aux récits des aventuriers, aux paroles amoureuses des maçons et des marins, il nous emmène sur les traces du sable immémorial et du sable quotidien.
Présentation de l'éditeur

Magritte et la photographie

Magritte et la photographie
Roegiers Patrick
Ed. Ludion

Catalogue de l'exposition 'Magritte et la photographie' au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles

Très jeune, Magritte joue avec le photographie. Alors qu'il est encore à l'Académie, il pose en complet veston, devant son chevalet, la palette et le pinceau à la main. Il projette ainsi l'image de l'artiste qu'il veut être. Mais dans ses photos de vacances avec ses amis, lors du retour en Belgique, il lâche la bride. Et conçoit des mises en scène réjouissantes. Le côté insurrectionnel de Magritte s'en donne alors à coeur joie. Puis, il construit son personnage, entre dans sa peinture et disparaît derrière la figure uniforme de son héros. Ainsi incarne-t-il par la photographie la figure du grand peintre instantanément reconnaissable et bientôt universellement célébré.
Présentation de l'éditeur

Patrick Roegiers, écrivain d'origine belge, auteur de La Belgique. Roman d'un pays, paru récemment dans la collection Découvertes/Gallimard, signe ici le catalogue d'une exposition dont il est le commissaire.

Birmanie

Birmanie
Christine Jordis & Michel Gotin (photo)
Ed. Seuil/Beaux livres

Mieux que la plupart des pays d'Asie du Sud-Est, la Birmanie a su conserver sa culture et ses traditions. Une beauté intacte, un dénuement extrême. Au rythme lent de la descente du fleuve Irrawady, sur les routes périlleuses de montagne ou dans les mines de rubis de Mogok, ce livre nous emmène vers les hauts lieux de ce pays, sans nous dissimuler pour autant les multiples maux dont il souffre. Dans la paix des temples, au pied des bouddhas, il tente d'approcher et de saisir « ce quelque chose de merveilleux que nous n'avons pas encore commencé de comprendre ». On visite Yangoon et son célèbre stupa d'or : le Shwedagon ; puis Mandalay, la ville mythique issue d'un rêve du roi Mindon, aujourd'hui modernisée et envahie par les Chinois ; le mont Popa, demeure des nats, ces esprits malicieux, parfois redoutables ; puis le lac Inle, avec ses jardins flottants et ses pêcheurs équilibristes ; et Pagan, bien sûr, « la plaine aux mille pagodes », l'un des plus beaux endroits du monde.

Les photographies de Michel Gotin s'attachent à saisir sur le vif les visages et les activités de la population, comme à montrer les splendeurs du paysage ; elles sont accompagnées d'un texte de Christine Jordis, qui constitue une réflexion à la fois esthétique, politique et spirituelle sur le pays birman.
Présentation de l'éditeur

Bazooka, un regard moderne

Bazooka, un regard moderne
Bernière Vincent
Ed. Seuil

Présentation en textes et en images de 'Bazooka', collectif de graphistes qui s'est lancé dans les années 70 dans une aventure éditoriale et graphique mémorable dont le théâtre fut le journal 'Libération'. Rompant avec la tradition du dessin de presse, cette aventure eut pour acteurs Kiki et Loulou Picasso, Olivia Clavel, 75, Lulu Larsen et Bernard Vidal.
Voir aussi http://www.unregardmoderne.com

Les 1.000 lieux qu'il faut avoir vus dans sa vie

Les 1.000 lieux qu'il faut avoir vus dans sa vie
Schultz Patricia
Ed. Flammarion

Voici enfin traduit en français ce guide à nul autre pareil, qui a connu un succès sans précédent aux États-Unis. Îles lointaines, merveilles naturelles, cathédrales, musées, restaurants mythiques, villages perchés, palais, vignobles, souks... se succèdent au fil des pages, comme autant d'invitations à voyager tout autour du monde, avec Patricia Schultz. Sa description très personnelle de chaque lieu est toujours accompagnée de renseignements pratiques fort utiles (comment s'y rendre, en quelle saison, pour quel prix...). Voyageur infatigable, amoureux de vieilles pierres et de civilisations anciennes, ou rêveur impénitent, chacun trouvera dans ce livre de quoi passer des moments inoubliables. Mark Twain disait : « Dans vingt ans, c'est ce que vous n'aurez pas fait plutôt que ce que vous aurez fait que vous regretterez le plus. Alors larguez les amarres (...) Explorez. Rêvez. Découvrez. »

« Un livre qui vous montre les endroits les plus beaux, les plus drôles et les plus inoubliables partout dans le monde. Impossible de ne pas y trouver son compte. On ne résiste pas au plaisir d'y jeter un coup d'oeil, d'ouvrir une page au hasard et de s'imaginer marquer de ses pas un endroit merveilleux du globe. » Newsweek
Présentation de l'éditeur

Où va la danse ? L'aventure de la danse par ceux qui l'ont vécue

Où va la danse ? L'aventure de la danse par ceux qui l'ont vécue
Collectif
Ed. Seuil/Archimbauld

À l'occasion du vingt-cinquième festival des Hivernales d'Avignon, trente-cinq personnalités parmi celles qui ont fait la danse des trente dernières années se sont retrouvées pour échanger leurs sentiments sur cette aventure étonnante à laquelle ils ont participé. Il y a là des chorégraphes - nombreux et des plus grands -, des directeurs de théâtre ou de structure, des critiques, des acteurs institutionnels, tous curieux et passionnés de l'histoire d'un art qu'ils ont contribué à façonner et qui se façonne encore, avec eux, sous nos yeux.
Cet ouvrage rassemblant les grands acteurs de la danse contemporaine en France est un état des lieux de la création et un point d'ancrage pour l'histoire de la danse à venir...
Présentation de l'éditeur

Trois Orients. Récits de voyage

Trois Orients. Récits de voyage
Magris Claudio
Ed. Rivages-Poche

On revient chez soi. Beaucoup d'amis me demandent comment je fais pour ne pas me lasser de voyager autant et souvent si loin. On se lasse au contraire de rester chez soi, dans sa propre ville et son propre monde, où l'on est broyé par des tracas et des devoirs, transpercé par les mille flèches banalement empoisonnées du quotidien, opprimé par les idoles de sa propre tribu. C'est quand on est chez soi que se jouent, en bien et en mal, la vie, le bonheur et le malheur, la passion, le destin. Le voyage, même le plus passionné, est toujours pause, fuite, irresponsabilité, trêve de tout véritable risque. On revient donc chez soi, au monde adulte, sérieux, envahissant.

Claudio Magris a depuis longtemps le goût, dans ses voyages, de s'écarter des sentiers battus pour cueillir l'inattendu et souvent le ténu, une façon bien à lui de feuilleter le grand livre du monde qui sans cesse lui donne matière à réfléchir, à s'émouvoir, à vivre enfin - et à écrire, bien sûr, puisque pour lui les deux sont inséparables. En 2003 et 2004, il a visité la Chine, le Vietnam et l'Iran, creusets de très anciennes civilisations et aujourd'hui théâtres d'importantes mutations politiques et historiques.
Présentation de l'éditeur