Critique 692-693/Janvier-Février 2005. Cinéphilosophie

Critique 692-693/Janvier-Février 2005. Cinéphilosophie
Revue
Ed. Minuit

Au sommaire : Du cinéma comme emblème démocratique (Alain Badiou) ; Tristana ou la pulsion de la liberté (Pedro Cordoba) ; Orson Welles cinéaste de la vie moderne (Jérôme Cornette) ; Cinéma et philosophie (Jean-François Mattéi), etc. Contient de plus un entretien avec Jacques Rancière.

Fêtes sanglantes et mauvais goût

Fêtes sanglantes et mauvais goût
Bangs Lester
Ed. Tristram

Depuis la publication de Psychotic Reactions & autres carburateurs flingués, chez Tristram en 1996, chacun sait que Lester Bangs (1948-1982) est l'auteur le plus inspiré qu'on puisse lire sur le rock et la «contre-culture» en général, en même temps qu'un pur écrivain - de la classe de Burroughs, Kerouac ou Bukowski qu'il vénérait. «En ces années farouches, son écriture est à son zénith : summum de délire rebondissant du coq-à-l'âne, ponctuant brutalement des phrases interminables de grandes claques.» (Philippe Manoeuvre)

Longtemps attendu, Fêtes sanglantes & mauvais goût comble enfin les absences les plus criantes du premier livre - avec notamment les morceaux de bravoure, jusqu'alors inédits en volume, sur les Beatles, les Rolling Stones, Miles Davis, Jim Morrison ou Sid Vicious, dont Bangs offre une vision pour le moins subjective et décapante, ainsi que l'extraordinaire récit de son voyage à la Jamaïque et de sa rencontre avec Bob Marley. Mais le lecteur y trouvera aussi des textes sur des artistes moins consacrés, voire obscurs, que Bangs plaçait plus haut que tout, tels Captain Beefheart, Brian Eno, Patti Smith pour son album Horses, ou encore les Shaggs et les improbables Comedian Harmonists.

Surtout, il découvrira de nouvelles pépites autobiographiques et des chapitres où Lester Bangs réduit à leur plus simple expression les prétextes journalistiques de ses écrits, en se rapprochant de plus en plus de l'écriture de pure fiction, qui culmine ici avec l'extrait de son roman inachevé Tous mes amis sont des ermites.

On peut considérer qu'avec ce second volume l'essentiel de l'oeuvre de Lester Bangs est maintenant disponible en français. Ainsi pourra-t-on avoir une vue exacte du parcours littéraire et intellectuel d'un homme, qui, au-delà de ses intuitions visionnaires, à propos d'une culture qui était sur le point de devenir dominante, s'en fit aussi, dans certaines de ses meilleures pages, le moraliste.
Présentation de l'éditeur

L'esprit du zen dans nos jardins. Inspirations et créations

L'esprit du zen dans nos jardins. Inspirations et créations
Erik Borja & Paul Maurer (photo)
Ed. Chêne

S'appuyant sur les leçons des maîtres-jardiniers zen, Erik Borja nous invite dans cet ouvrage à regarder la nature, à avoir une approche physique et sensorielle pour la percevoir pleinement afin qu'elle devienne la source de notre inspiration quand nous créons un jardin ! Il nous aide à appliquer l'esprit du Zen à des jardins, de factures différentes et à travers les exemples des jardins qu'il a réalisés, il nous donne des clés pour résoudre certaines problématiques : comment choisir le site et l'orientation de son jardin, comment mettre à profit et intégrer le paysage existant, comment construire un jardin à partir de rien, comment réaliser une cascade, un étang, comment créer son jardin en ville, sur une terrasse ou dans un petit espace... Quelle que soit la dimension de notre jardin, son style, il nous permet de créer un espace en harmonie avec la nature et dans la pratique et la contemplation du jardin de trouver notre voie.
Présentation de l'éditeur

L'almanach des oiseaux. Découvrir et pratiquer l'ornithologie au fil des mois

L'almanach des oiseaux. Découvrir et pratiquer l'ornithologie au fil des mois
Lesaffre (dir.) Guilhem
Ed. Delachaux et Niestlé/Ligue pour la protection des oiseaux

Vie et moeurs des oiseaux d'Europe, ambassadeurs de la protection de la nature

Parce que l'observation et la connaissance des oiseaux sont sources d'émerveillement et de plaisir à partager tout au long de l'année, L'Almanach des oiseaux propose au lecteur de découvrir plus de 250 espèces au fil des saisons à travers l'Europe, l'Afrique du Nord et le Moyen-Orient. Chaque mois est l'occasion d'admirer des oiseaux communs comme la mésange bleue, l'hirondelle rustique, le canard col-vert, mais aussi le jaseur boréal, le goéland bourgmestre ou encore le faucon kobez - plus discrets ou plus rares. Cet almanach perpétuel fourmille de conseils et d'astuces pour pratiquer le birdwatching, protéger la diversité de l'avifaune, comprendre le rôle des oiseaux dans nos écosystèmes et apprendre ce qui les relie aux hommes à travers l'extraordinaire phénomène de la migration, mais aussi à travers l'histoire et l'imaginaire...

Un ouvrage pour séduire les ornithologues comme les simples amateurs des oiseaux par sa remarquable iconographie et qui fera naître à coup sûr bien des vocations et des passions chez les plus jeunes.
Présentation de l'éditeur

De la taille à la conduite des arbres fruitiers

De la taille à la conduite des arbres fruitiers
Jean-Marie Lespinasse & Evelyne Leterme
Ed. Rouergue

De la taille à la conduite des arbres fruitierspropose un regard nouveau sur la croissance et la fructification de quinze espèces différentes (abricotier, amandier, cerisier, châtaignier, cognassier, figuier, kiwi, noisetier, noyer, olivier, pêcher, poirier, pommier, prunier, raisin de table).
Ne plus tailler les arbres fruitiers pour obtenir en priorité une forme géométrique et structurée, mais les accompagner dans leur développement naturel pour obtenir rapidement des fruits de bonne qualité et un meilleur comportement de l'arbre face aux maladies : voilà le but que se sont assigné vingt-cinq auteurs et collaborateurs, sous la coordination de Jean-Marie Lespinasse et d'Évelyne Leterme.
Dans cet ouvrage, on découvre que les variétés sont toutes différentes et que chacune d'entre elles possède un type de ramification puis de fructification propre. Leur organisation naturelle est non seulement la plus harmonieuse mais également la plus efficace. Si nous respectons cette construction naturelle de l'arbre puis son mode de fructification, nous n'aurons plus à lui imposer des tailles artificielles. Nous interviendrons comme des éducateurs, en favorisant les caractéristiques de chaque variété. Nous pourrons alors réprimer des «réflexes sécateurs» souvent destructeurs, irrespectueux de la nature et sans la moindre justification scientifique ou physiologique. Laissons faire la nature et aidons-la selon ses propres propositions.
Présentation de l'éditeur

Deux mille ans de jardins

Deux mille ans de jardins
Jacques Bosser & Alain Le Toquin (photo)
Ed. La Martinière

Après le succès international de Jardins du monde en 2004, Alain Le Toquin n'a cessé de parcourir la planète pour enrichir son fonds photographique. Ce travail inégalé sur les jardins du monde entier lui permet aujourd'hui de mettre en perspective deux mille ans d'histoire, du jardin romain de la villa Hadrien en Italie jusqu'aux créations contemporaines des plus grands paysagistes tels les Wirtz (Belgique) ou Roberto Burle Marx (Brésil). Au parcours historique, se mêlent un voyage esthétique et une découverte géographique dans ce livre ambitieux comptant plus de 200 photographies étayées de textes didactiques et très documentés sur le monde des jardins. Deux mille ans d'histoire des jardins racontée à travers près de 80 jardins d'aujourd'hui, photographiés dans une vingtaine de pays: une façon de mieux comprendre les évolutions, les transformations, les influences et les tendances propres à chaque époque, et de découvrir des jardins aux quatre coins du monde.
Présentation de l'éditeur

Protest song. La chanson contestataire dans l'Amérique des Sixties

Protest song. La chanson contestataire dans l'Amérique des Sixties
Yves Delmas & Charles Gancel
Ed. Textuel

Ce livre n'est pas un documentaire mais un concert. Il débute en 1961, à New York, lorsque Bob Dylan arrive au Village un soir d'hiver et se conclut à Noël 1972 alors que Joan Baez chante sous les bombes américaines, à Hanoï. Entre-temps, la musique aura connu deux révolutions : le protest song dont Dylan devient l'icône et la British Invasion qu'incarnent sublimement les Beatles. Les guitares acoustiques puis électriques vont accompagner l'Amérique des années soixante dans ses combats contre la ségrégation raciale puis contre la guerre du Viêt-nam. Les Noirs, les femmes, les Juifs, les Amérindiens et les socialistes répondent en chansons à l'oppression dont ils sont victimes dans le pays censé libérer le monde des fascismes. Ironiquement, leurs messages participent à la globalisation de la musique en tant qu'industrie... Les auteurs Yves Delmas et Charles Gancel délivrent une vision libre et documentée des faits, des textes et des sons qui ont bouleversé la planète.

Ce livre redonne corps à ces armes de guerre que sont les chansons au travers :
- des créateurs les plus marquants : Bob Dylan, Joan Baez, Phil Ochs, Buffy Sainte Marie, Neil Young, Nina Simone, Jimi Hendrix, Janis Joplin, les Byrds, MC5...
- des pères fondateurs de la protestation : Pete Seeger, Woody Guthrie, Joe Hill,
- de la grande Histoire qui se trame en filigrane :
John Kennedy, Martin Luther King, Stokely Carmichael, Richard Nixon...
Présentation de l'éditeur

Nouveaux jardins de campagne

Nouveaux jardins de campagne
Louisa Jones, Joëlle Caroline Mayer & Gille Le Scanff (photo)
Ed. Thames & Hudson

La campagne française évolue rapidement, et ses jardins aussi. Non contents d'être décoratifs, ils se doivent désormais d'exprimer une certaine poésie et de renouer avec leur productivité d'antan. Respectueux de l'esprit des lieux et du terroir, ils s'ouvrent cependant de plus en plus aux échanges - de savoir, de plantes, de ressources - avec le reste du monde. Le jardinage est devenu un moyen d'expression éminemment personnel, un art vivant sans cesse réinventé par l'homme.

Louisa Jones a sillonné la campagne française jusque dans ses coins les plus reculés pour dénicher ces nouveaux jardins, et a établi une typologie magnifiquement mise en images par Joëlle Caroline Mayer et Gilles Le Scanff. Jardins de grand-mère ou de curé, 'jardins des cinq sens' inspirés par le Moyen Age et la Renaissance qui recherchent le raffinement tout autant pour le nez et le palais que pour l'oeil, jardins de botanistes et de plantes rares, jeux de formes éblouissants ou encore jardins 'écologiques' respectueux de l'écosystème : de la Provence à la Normandie, de la Picardie aux Pyrénées, toute la diversité du paysage français se retrouve dans ces pages, véritable fête pour les yeux et source d'imagination originale pour tous les amateurs de jardins.
Présentation de l'éditeur

Marcel Duchamp mis à nu. A propos du processus créatif

Marcel Duchamp mis à nu. A propos du processus créatif
Decimo Marci
Ed. Presses du réel

Tout flâneur qui croise un readymade de Duchamp est surpris. A la question : «Qu'est-ce que c'est ?», se substitue bientôt cette autre interrogation fondamentale qui taraude tout regardeur de Duchamp : «Mais pourquoi ?»

Certes le readymade est un objet qui invite à penser le caractère relatif de la notion de beau, certes le readymade oblige à considérer le poids des institutions artistiques dans la sphère esthétique, certes encore le readymade est un jalon historique essentiel dans la redéfinition entreprise au début du XXe siècle des limites de la peinture et de la sculpture. Mais, près d'un siècle plus tard, ces explications sont-elles suffisantes pour rendre compte de la persistance de son caractère choquant ? Certes on peut être tenté d'enfermer cette catégorie dans la sphère esthétique mais qu'a par exemple de beau un urinoir intitulé Fontaine et exposé dans un musée ?

Ainsi, en dépit du processus de légitimation institutionnelle, la question essentielle soulevée par Duchamp n'est-elle plus tant celle de la nouveauté et de la possibilité de l'à peu près n'importe quoi, que celle de trouver l'exacte valeur du readymade. Ce n'est qu'après coup qu'on s'aperçoit de la beauté mécanique d'une logique. La beauté provient de ce retard à prendre conscience de l'implacabilité d'un jeu qui s'est déployé. Elle se mesure au retard pour comprendre un dispositif qu'on sait possible mais dont on n'a pas vu le mouvement subtil. Il est d'autant plus beau qu'il résiste à la sagacité. La partie jouée, celle-ci se poursuit encore, à rebours, parce qu'on peut la refaire, la commenter et essayer de comprendre pourquoi la conscience s'est mise en alerte afin de restituer comment s'est construit le readymade.
Présentation de l'éditeur

Monographie Bernard Plossu. 1963-2005

Monographie Bernard Plossu. 1963-2005
Mora (dir.) Gilles
Ed. Des 2 Terres

Bernard Plossu appartient à la génération des artistes qui, à partir des années 1970, ont contribué au renouveau d'un art en crise, tant dans le domaine du « photo-journalisme », que dans celui de la « photographie créative ». Son style, souvent identifié à la pratique du flou et du journal de voyage, a inspiré de très nombreux photographes. Il a reformulé, à sa manière, les questions de la subjectivité, de la forme et du style en photographie. Praticien atypique, Bernard Plossu est, dans les années 70 et 80, un intermédiaire entre la photographie américaine et le continent européen. Il participe à la vie artistique de la Côte californienne, et contribue à faire connaître en France le mouvement Beat. Il s'inscrit dans le courant rénovateur espagnol Nueva Lente et s'engage dans l'aventure « photo-biographique » avec les Cahiers de la Photographie. C'est aussi un photographe profondément « français », marqué par l'esthétique cinématographique de la « Nouvelle Vague ». Capable de mener des commandes architecturales pointues, à l'aise dans la pratique intuitive du portrait, Bernard Plossu est le véritable expérimentateur d'une photographie « pauvre » qu'il a lui-même initiée. Outre le regard sur l'artiste, cette monographie -la première de sa carrière-, fait l'inventaire de plus de quarante années de création.
Présentation de l'éditeur