Petite histoire de la photographie

Petite histoire de la photographie
Benjamin Walter
Ed. Société française de photographie

Tiré à part de la revue Etudes photographiques

Premier essai de formulation théorique, par un philosophe majeur, des problématiques de la photographie, la Petite histoire de la photographie (1931) de Walter Benjamin est présentée ici dans une nouvelle traduction, incluant une édition critique complète du texte, une bibliographie détaillée, ainsi que la documentation iconographique utilisée par l'auteur.
Une édition de référence, saluée par la critique, qui renouvelle la lecture d'une contribution essentielle aux théories modernes de la représentation.
Présentation de l'éditeur

Anita Conti. 20 000 lieues sur les mers

Anita Conti. 20 000 lieues sur les mers
Reverzy Catherine
Ed. Odile Jacob

Anita Conti, pionnière de l'océanographie, grand photographe et écrivain, a sillonné les mers froides et tropicales à bord des bateaux de pêche et marqué près d'un siècle de vie maritime. En 1939, première femme embarquée au service de la Marine nationale, elle participe au déminage du port de Dunkerque, avant de partir pour l'Afrique où l'attendent missions humanitaires, chasse aux squales et décolonisation. Sensibilisée au problème de la faim et au gaspillage des ressources, elle s'élance vers l'Atlantique Nord à bord des terre-neuvas avant de rejoindre Cousteau au Musée océanographique de Monaco...

«Il faut cesser de piller l'océan», «Nous devons penser aux générations à venir»... Cette femme au destin exceptionnel avait pressenti la nécessité du développement durable. Son combat est plus que jamais d'actualité.

À partir d'archives inédites, Catherine Reverzy nous livre le magnifique portrait d'une femme hors du commun, libre et passionnée, dont la vie fut entièrement tournée vers l'océan.
Présentation de l'éditeur

Jalons pour une méthode critique et une histoire de l'art en Belgique

Jalons pour une méthode critique et une histoire de l'art en Belgique
Philippot Paul
Ed. Part de l'Oeil/Théorie

L'ouvrage réunit un ensemble de textes d'histoire de l'art et d'esthétique, dans lesquels Paul Philippot précise un vocabulaire et une méthode de lecture de la peinture et de l'architecture dans les anciens Pays-Bas méridionaux, et montre l'importance des influences allemandes et italiennes, ainsi que la spécificité des modes de réception et d'interprétation de celles-ci.

A la recherche traditionnelle des sources et influences italiennes s'est subrepticement substituée celle de la spécificité des modes de réception et d'interprétation de celles-ci, dans un échange dialectique à échelle européenne où chaque culture trouve son accent propre, qu'elle développe à travers les vicissitudes de sa situation historique, dans un jeu continu de réceptions et de dons, c'est-à-dire de sélection orientée, de création et de rayonnement. P.P

Paul Philippot est professeur honoraire de l'Université Libre de Bruxelles et directeur honoraire du Centre international d'études pour la conservation et la restauration des biens culturels, Rome. Il a publié entres autres, La Peinture dans les anciens Pays-Bas, XVe et XVIe siècles (éd. Flammarion, 1994) et La Conservation des Peintures Murales en collaboration avec Paolo et Laura Mora, (Rome-Bologne, 1977).

Lendemains. Les archives du World Trade Center

Lendemains. Les archives du World Trade Center
Meyerowitz Joel
Ed. Phaidon

Les remarquables images d'archives rassemblées ici sont la seule trace photographique existant sur l'état de Ground Zero au lendemain du 11 septembre 2001 et des attentats contre le World Trade Center. Assimilée à une scène de crime, cette enceinte clôturée était alors fermée à tout photographe, et les renseignements sur ce qui se déroulait dans ce qu'on a alors appelé la 'cité interdite' étaient rares. Par sa seule obstination, contraint presque quotidiennement à imaginer des stratagèmes pour déjouer les contrôles, Joel Meyerowitz fut le seul photographe à être présent de manière continue sur le site et à l'avoir vu passer, en l'espace de neuf mois, de l'état de chaos total à celui de terrain déblayé et assaini.
Publié à l'occasion du cinquième anniversaire de la tragédie du World Trade Center, cet ouvrage est un hommage à la fois aux milliers de personnes qui y laissèrent leur vie, aux efforts inlassables et à la bravoure des innombrables policiers, pompiers, ouvriers du bâtiment, ingénieurs et bénévoles qui participèrent aux opérations de nettoyage.
Présentés dans un large format, ces images de dévastation matérielle et de force morale - ponctuées de souvenirs personnels et de témoignages recueillis sur place - attestent les instants de courage, de compassion et de solidarité vécus sur ce site.
Présentation de l'éditeur

Le goût des villes de l'Inde

Le goût des villes de l'Inde
Collectif
Ed. Petite Mercure/Le Goût de.../Mercure de France

Textes choisis et présentés par Jean-Claude Perrier

Un milliard d'habitants, 3 287 263 km2, vingt-cinq États, au moins autant de langues officielles, plusieurs centaines de dialectes répertoriés et pratiqués... les chiffres disent la démesure et la difficulté d'appréhender l'Inde. Pour saisir l'essence du «sous-continent», il faut le sillonner sans relâche, de Delhi à Jaipur, d'ouest en est, du nord au sud, se rendre là où tout le monde va mais aussi explorer des régions moins connues et aux charmes «touristiques» moins immédiats. Tour des villes de l'Inde, de passages obligés (Agra et son Taj Mahal, Goa et ses plages, Calcutta et ses «slums») en contrées moins pittoresques ou plus difficiles d'accès (villes du Cachemire et de l'Assam, Mahé, Yanaon, Chandernagor, etc.). Une Inde une et multiple à découvrir sur les traces de Pierre Loti, Nicolas Bouvier, Salman Rushdie, Amitav Ghosh, Pier Paolo Pasolini, Kushwant Singh et bien d'autres.
Présentation de l'éditeur

DPRK

DPRK
Chancel Philippe
Ed. Thames & Hudson

La Corée du Nord est une nation à part, secrète et quasi impénétrable. De ce pays où la propagande idéologique et le culte de la personnalité ont été érigés en véritable esthétique, le photographe Philippe Chancel a rapporté des images inédites et fascinantes.
D'immenses statues de feu Kim II-sung, le Grand Leader, et de son fils Kim Jong-il, le Cher Leader, dominent les grandes places de la capitale, Pyongyang. Partout, dans les lieux publics comme dans les espaces privés, et jusque sur la poitrine des Coréens, on retrouve leurs portraits. Partout, drapeaux, affiches, slogans, monuments et musées célèbrent le Parti des Travailleurs de la Corée du Nord et la victoire de la Révolution.
A Pyongyang, nous découvrons des avenues vastes et vides, le cimetière des Martyrs de la Révolution, l'Arc de Triomphe, le palais des Enfants et cet immense stade du Premier Mai dans lequel, à l'occasion des célébrations du 60e anniversaire du Parti, plus de 150 000 personnes ont assisté à une succession d'extraordinaires tableaux vivants à la gloire du pays, un spectacle inouï montré ici pour la première fois.
Le style infiniment précis, neutre et frontal des photographies de Philippe Chancel révèle une réalité scénographiée dans ses moindres détails par un régime totalitaire qui aime à faire peur au reste du monde.
Présentation de l'éditeur

Planter dans l'herbe

Planter dans l'herbe
Christopher Lloyd & Jonathan Buckley (photos)
Ed. Ulmer

La vue d'une prairie en fleurs, riche et colorée, avec ses papillons virevoltants et ses bourdons vrombissants, est toujours un spectacle qui réjouit à la fois les yeux et le c?ur. Il n'est pas étonnant qu'avec l'appauvrissement de la biodiversité dans nos campagnes, le thème de la prairie fleurie soit dans l'air du temps et fasse partie de ces nouvelles tendances qui consistent à réintroduire plus de nature au jardin.
Personne d'autre que Christopher Lloyd n'était mieux placé pour traiter ce sujet. Ce grand botaniste britannique, très médiatisé en Angleterre, entretient depuis des dizaines d'années un jardin très réputé : Great Dixter dans l'East Sussex. Reprenant et développant les travaux de ses parents, il y a créé divers types de prairies constellées de fleurs, qui font l'admiration des visiteurs et téléspectateurs du monde entier.
Dans ce livre, Christopher Lloyd explique comment, au jardin, enrichir de fleurs des prairies existantes ou en créer de nouvelles. Il présente les graminées, bulbeuses et plantes vivaces qu'il est possible d'y introduire durablement. Un chapitre spécial traite des prairies fleuries d'annuelles, du type ' champ de blé émaillé de bleuets et de coquelicots ', tandis qu'un autre est consacré à la prairie nord-américaine qui fournit toute une palette de plantes indispensables pour leurs floraisons de fin d'été et leur intérêt hivernal. Dans un dernier chapitre, l'auteur aborde également le thème des aménagements paysagers et urbains.
Écrit par un homme de terrain, grand connaisseur des plantes, et illustré de centaines de photographies spécialement réalisées pour l'occasion, ce livre constitue un guide captivant pour tout lecteur désireux de réaliser divers types de prairies fleuries dans son jardin.
Présentation de l'éditeur

Francis Bacon à nouveau

Francis Bacon à nouveau
Sylvester David
Ed. André Dimanche

Interlocuteur privilégié du peintre (les entretiens de Francis Bacon avec David Sylvester sont un modèle du genre) Sylvester est un critique exigeant que le génie fascine. Il n'a qu'une passion : reconnaître et faire résonner la grandeur en art. Il met au service de cette passion tout ce dont il dispose : une grande familiarité avec l'artiste, un regard sans complaisance, une écriture précise et insistante.
L'illustration du livre suit le texte au plus près, rendant limpides les analyses les plus fines. Les tableaux qu'on croyait détruits et qui ont été retrouvés après la mort de Bacon, ont été pris en compte par Sylvester. Il en résulte un portrait tout en facettes et étonnamment vivant d'un artiste singulier et de son oeuvre, l'une de celles qui dominent le siècle écoulé.
Présentation de l'éditeur

Neuf de coeur, n° 3. L'art brut

Neuf de coeur, n° 3. L'art brut
Revue
Ed. Seuil Jeunesse

Hors de la vaste jungle des herbes incertaines

Il y a d'un côté les adeptes des plantes et des tisanes, qui apprécient la relative innocuité des médecines douces et se satisfont d'une tradition souvent millénaire quant à l'usage et aux effets de telle ou telle espèce.
D'autres à l'opposé se vantent de ne pas y croire, et refusent fermement d'ingérer tout ce qui n'a pas la forme d'un comprimé : un biochimiste et un médecin vont ici les réconcilier. C'est sous une livrée bicolore modeste que se présente Des plantes auxquelles se fier, ouvrage dont Jacques Falquet et Bertrand Graz ont eu l'idée après des années de coopération dans des pays où le prix des médicaments dépasse souvent considérablement les possibilités économiques des malades.
Regroupant une petite trentaine de plantes aux possibilités thérapeutiques éprouvées (tests en double-aveugle, vérification approfondie de l'innocuité, prise en compte de la marge du dosage), ce petit livre jaune et vert propose au lecteur ordinaire une synthèse tirée d'articles médicaux parus en français, allemand et anglais, avec une première sélection de plantes courantes (menthe poivrée, eucalyptus, camomille?), pouvant figurer dans le traitement rationnel de quelques symptômes courants (acné, maux de tête et migraines, rhumes, troubles du sommeil, nausées?). Les auteurs décrivent leurs caractéristiques, les espèces avec lesquelles elles pourraient être confondues, et la meilleure façon de les cultiver au jardin ; le temps de traduire et de vérifier d'autres sources, ils publieront en principe un deuxième volume, jetant enfin la base d'une pharmacopée végétale fiable et sans danger.
(Anne de Bardzki)

Traits séduisants. L'illustration au service de la communication des marques

Traits séduisants. L'illustration au service de la communication des marques<br />
Lachartre Alain
Ed. Gallimard Jeunesse

De Jacques Tardi pour Chanel à Floc'h pour Veuve Clicquot, de Pierre Le-Tan avec Renault à Jean-Philippe Delhomme pour Le Bon Marché, les auteurs de bande dessinée et les illustrateurs de talent se prêtent au jeu de la communication des marques par le biais de l'édition. Pour que ces rencontres atteignent leur point d'excellence, la direction artistique occupe un rôle déterminant. Humour, élégance, émotion accompagnent alors le processus créatif. Ces éditions sont rares et d'autant plus recherchées qu'elles sont souvent publiées à quelques centaines d'exemplaires seulement. Voici l'occasion de découvrir ces trésors de papier, présentés et commentés pour la première fois par celui qui les a créés.
Présentation de l'éditeur