La guerre de succession d'Espagne

La guerre de succession d'Espagne
Clément Oury
Ed. Tallandier

Le 1er novembre 1700 s'éteint le roi Charles II d'Espagne, souverain d'un empire sur lequel le soleil ne se couche jamais. À la surprise générale, il désigne comme héritier le jeune Philippe, duc d'Anjou, petit-fils du Roi-Soleil. Cette décision arrime le royaume d'Espagne, immense mais à bout de souffle, à celui de France, première puissance du continent. Pour les autres États d'Europe, cette alliance est inacceptable. Le conflit qui s'ensuit représente la plus longue et la plus difficile épreuve du règne de Louis XIV.

La guerre de Succession d'Espagne oppose, de 1701 à 1714, les deux rois de la Maison de Bourbon à une vaste coalition dirigée par l'Angleterre, la Hollande et l'Empereur. La France dispose alors de la plus forte armée d'Europe, invaincue depuis plus d'un demi-siècle, et d'une direction stratégique unifiée. Elle va pourtant subir une série de désastres sans précédent face aux troupes alliées commandées par le duc de Marlborough et le prince Eugène de Savoie. La ceinture de fer érigée par Vauban est entamée, les frontières du royaume occupées.

Acheter chez Tropismes : La guerre de succession d'Espagne

1520, Au seuil d'un monde nouveau

1520, Au seuil d'un monde nouveau
Guillaume Frantzwa
Ed. Perrin

La plupart des dates clés sont le témoin d'événements fondateurs : 476 marque la fin de l'empire romain d'Occident, 1 453 la chute de Constantinople. Dans ce paysage, 1 520 est l'exception qui confirme la règle. Année en suspens, elle se caractérise non par un événement majeur mais par une multiplication de faits qui font basculer le Moyen Âge dans la modernité.

En 1520, les rivalités européennes s'exacerbent. Deux jeunes souverains, Charles Quint et François Ier, rêvent d'empire universel. L'Europe se fragmente, dans la magnificence du camp du Drap d'Or, alors qu'un ennemi pressant se réveille à l'Est, avec l'avènement de Soliman le Magnifique. À ces tensions s'ajoute une dynamique d'expansion : suivant l'Espagne, la France et l'Angleterre se lancent dans la conquête de nouveaux territoires tandis que le Portugal étend sa domination du Brésil à la Chine.

Acheter chez Tropismes : 1520, Au seuil d'un monde nouveau

Le corps de la reine

Le corps de la reine
Stanis Perez
Ed. Perrin

L'histoire politique de la France d'Ancien Régime doit beaucoup aux femmes de pouvoir et en particulier aux reines. L'étude de leur rayonnement par l'intermédiaire de la dimension corporelle de leur existence - apparence et vie conjugale, pratiques et rituels de majesté, tensions et maladies - atteste que leur fonction ne se limitait pas à l'enfantement et à l'acceptation passive d'une vie de cour monotone : bien au contraire, elles constituaient des pièces maîtresses sur l'échiquier politique et mystique de la royauté. La symbolique plurielle de leur corps féminin, à la fois fécond, pacifique et gracieux, s'ajustait à l'autorité virile, martiale et chevaleresque du roi. Cette complémentarité, avec ses crises, ses mutations et ses permanences, s'est déployée, du Moyen Âge au XIXe siècle, au sein d'une évolution plus globale de la monarchie.

Acheter chez Tropismes : Le corps de la reine

L'Empire islamique

L'Empire islamique
Gabriel Martinez-Gros
Ed. Passés composés

Histoire de la civilisation islamique de la mort du Prophète en 632 à l'émergence des sultanats turcs en passant par les conquêtes arabes, l'instauration du califat et la chute des dynasties abbasside, omeyyade ou almohade. La réflexion aborde également le processus de l'écriture historique et décrypte la dynamique impériale en se fondant sur les travaux d'historiens arabes médiévaux.

Acheter chez Tropismes : L'Empire islamique

L'espion et le traître

L'espion et le traître
Ben Macintyre
Ed. de Fallois

Biographie de l'espion Oleg Gordievsky, né à Moscou en 1938 dans une famille comptant plusieurs agents du KGB. Les événements de Tchécoslovaquie lui inspirent des doutes quant au régime qu'il sert et l'Occident l'attire. Au début des années 1970, retourné par le MI6, il devient un agent double. Rappelé à Moscou, il est sauvé par l'opération Pimlico et devient conseiller de Reagan et Thatcher.

Acheter chez Tropismes : L'espion et le traître

L'Amérique fantôme

L'Amérique fantôme
Gilles Havard
Ed. Flammarion

Oublions les westerns. Durant trois siècles, l'Amérique du Nord a été sillonnée, à l'échelle continentale, par des aventuriers de langue française. Coureurs de bois, trappeurs, interprètes, ces hommes, en quête de fourrures, se sont constamment mêlés aux Amérindiens.

En partant sur la piste de dix voyageurs, natifs de la France ou du Canada, Gilles Havard fait surgir des scènes saisissantes : adoption d'un jeune Français par des Iroquois du XVIIe siècle, pirogues chargées de peaux de castor ou de bison descendant la rivière Missouri, fêtes du nouvel an empruntant aux cérémonies indiennes, retrouvailles lors des grandes haltes de caravanes... À travers ces destins hors du commun se dessine une autre histoire de la colonisation européenne, occultée par le récit américain de la conquête de l'Ouest : une histoire d'échanges, de métissages, mais aussi de violences, dont les têtes d'affiche sont des Français et des Amérindiens.

Acheter chez Tropismes : L'Amérique fantôme

A la recherche des phéniciens

A la recherche des phéniciens
Josephine Crawley Quinn
Ed. La Découverte

Qui sont les Phéniciens ? Un peuple de l'Antiquité auquel les Grecs auraient emprunté l'alphabet ? Des commerçants et des navigateurs exceptionnels partis du Levant (Tyr, Sidon, le Liban actuel) pour fonder Carthage, dont l'empire concurrencera les cités grecques en Sicile ou en Sardaigne, jusqu'à sa destruction par Rome ? Un peuple pratiquant une religion cruelle avec un dieu exigeant l'immolation d'enfants, source d'inspiration du Salammbô de Flaubert ? Pourquoi, comparés aux Grecs et aux Romains, sont-ils finalement presque insignifiants dans nos histoires et nos récits de l'Antiquité ?

Acheter chez Tropismes : A la recherche des phéniciens

L'état du monde 2020 . Fin du leadership américain?

L'état du monde 2020 . Fin du leadership américain?
Sous la direction de Bertrand Badie et Dominique Vidal
Ed. La Découverte

En 1945, les États-Unis paraissent imbattables. Détenteurs exclusifs de l'arme atomique jusqu'en 1949, ils semblent dominer totalement le monde. À travers le plan Marshall puis la création de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN), ils endossent le rôle de leader. Ils contrôlent le quart du commerce mondial et produisent la moitié de ce qu'ils consomment.

Le contraste est grand avec la situation actuelle. Il est vrai qu'entre-temps, les registres de puissance se sont diversifiés, les interventions militaires ont perdu de leur efficacité, et la mondialisation a définitivement brouillé les pistes, nouant des relations d'interdépendances inédites. On est ainsi passé, en quelque soixante-dix ans, d'un système quasi hégémonique à un système apolaire, fragmenté par une importante dynamique nationaliste, notamment depuis l'élection de Donald Trump.

Andalousie, vérités et légendes

Andalousie, vérités et légendes
Joseph Pérez
Ed. Tallandier

Peu de régions auront autant que l'Andalousie sollicité l'imagination et le rêve. Peut-être même est-elle la région d'Europe où les vérités et les légendes ont fait le plus de ravages dans les esprits parfois les plus éminents.

On a fini par attribuer à toute l'Espagne certains de ses traits : les patios, le flamenco, Carmen, les gitans, les courses de taureaux, l'architecture hispano-mauresque, la fiction d'un lieu où chrétiens, juifs et musulmans auraient vécu en harmonie au Moyen Âge... Paré des charmes exotiques d'un Orient lui aussi fabriqué, ce pays attachant, étranger à l'Europe et quasi africain, est une invention, l'envers de la « légende noire » de l'Espagne, des écrivains romantiques français et anglais, ce qui n'a pas empêché le national-catholidisme franquiste, avec son rejet des Lumières et du monde moderne, d'entretenir à sa façon ce même cliché d'un paradis perdu. Aujourd'hui encore, la nostalgie d'une Andalousie supposée « communautariste » ne manque pas de rencontrer quelques échos.

Acheter chez Tropismes : Andalousie, vérités et légendes

Mensonges et vérités

Mensonges et vérités
James Comey
Ed. Flammarion

Le jour où Donald Trump a congédié James Comey, alors directeur du FBI, en mai 2017, il a déclenché un gigantesque incendie politique. Celui qui s'est retrouvé au coeur des flammes a gardé le silence - jusqu'à aujourd'hui. Dans ce livre très attendu, l'ancien patron du FBI raconte pour la première fois le rôle historique qu'il a joué lors de l'élection présidentielle de 2016. Tout au long de sa carrière, il s'est illustré en prenant des décisions cruciales dans les affaires criminelles les plus controversées, qu'il s'agisse des conflits avec la mafia, de la lutte contre le terrorisme après les attentats du 11 septembre, des positions de Dick Cheney et George Bush sur la torture ou de l'enquête sur les courriels classifiés d'Hillary Clinton durant les derniers mois de l'administration Obama.

Acheter chez Tropismes : Mensonges et vérités

Newsletter

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire