Une histoire d'amour et de ténèbres

Couverture non disponible
Oz Amos
Ed. Gallimard

«Tu veux jouer à inventer des histoires ? Un chapitre chacun ? Je commence ? Il était une fois un village que ses habitants avaient déserté. Même les chats et les chiens étaient partis. Et les oiseaux aussi.»
Le petit garçon qui joue ainsi à inventer des histoires à la demande de sa mère est devenu un grand romancier. Sa mère n'est plus là, mais il tient malgré tout à poursuivre le récit de l'existence tumultueuse de sa famille et de ses aïeux. Son récit quitte donc le quartier modeste de Jérusalem où il est né, remonte le temps, retourne en Ukraine et en Lituanie, et fait revivre tous les acteurs de cette tragi-comédie familiale, qu'ils soient prophète tolstoïen, séducteur impénitent, mauvais poète, kibboutznik idéaliste, ou vrai savant. Leurs vies sont parfois broyées par la grande Histoire - l'Europe les rejette, l'Orient se montre hostile - et toujours marquées par leurs propres drames intimes, illusions perdues et rêves avortés. Au c?ur d'une narration riche, d'une ampleur et d'une puissance romanesque jusque-là inconnues dans l'?uvre d'Amos Oz, la disparition tragique de la mère demeure la question à laquelle ce roman cherche une réponse. Une histoire d'amour et de ténèbres est un livre bouleversant où l'histoire d'un peuple et la vérité d'un homme se confondent.
Présentation de l'éditeur

Le livre du sel

Le livre du sel
Truong Monique
Ed. Rivages

En 1929, deux femmes formidables - Gertrude Stein et Alice Toklas - quittent les États-Unis où la récession bat son plein. Installées à Paris, elles se mettent en quête d'un cuisinier. Binh se présente pour l'emploi. Subtil, délicat, le jeune homme a appris son métier au service du gouverneur à Saigon. Mélancolique, silencieux, il cherche lui aussi un refuge après avoir dû quitter précipitamment son pays.

Élégant, plein d'émoi, Le livre du sel croise les lieux et les destins de trois personnages hors du commun.

Née à Saigon en 1968, réfugiée aux États-Unis avec sa famille alors qu'elle a six ans, Monique Truong est diplômée des universités de Yale et Columbia. Elle vit à New York.
Présentation de l'éditeur

Eté froid et autres textes

Couverture non disponible
Mandelstam Ossip
Ed. Actes Sud

Laisse couler. Nouvelles

Laisse couler. Nouvelles
Gallant Mavis
Ed. Bernard Pascuito

« Ce recueil rassemble celles des ' nouvelles canadiennes ' que je préfère. Canadiennes, elles le sont seulement par la nationalité des personnages, sans égard pour le lieu où ils se trouvent dans l'histoire. Mavis Gallant fait revenir certains d'entre eux dans d'autres nouvelles pour les placer dans des circonstances différentes, les soumettre à un nouveau point de vue, produisant ainsi des séquences de trois ou quatre histoires sur la même personne et sur ses proches, ébauchant presque un roman sans trahir le genre qu'elle a choisi.

' Les nouvelles ne sont pas des chapitres de roman, dit-elle. On ne doit pas les lire l'une après l'autre comme si les histoires se suivaient. Lisez-en une. Fermez le livre. Lisez quelque chose d'autre et revenez plus tard. Les nouvelles peuvent attendre '. Peut-être, mais pas celles-ci, croyez-moi. »
Présentation de l'éditeur

Les âmes perdues

Couverture non disponible
Collins Michael
Ed. Christian Bourgois

Le soir de Halloween, le corps d'une petite fille est retrouvé,

heurté par une voiture qui n'a laissé que quelques traces de pneus dans un tas de feuilles mortes. Stupeur et malédiction s'abattent sur une petite ville du Middle West.
Né en Irlande, Michael Collins nous offre depuis La filière Emeraude un point de vue étrangement lucide sur la société américaine. Il décrit ses exagérations et ses absurdités avec un style froid et précis, brillant. Cette maîtrise du style, du temps et du lieu donne aux Ames perdues une vitalité curieuse et envoûtante.

L'homme souterrain

Couverture non disponible
Jackson Mick
Ed. Christian Bourgois

William John Cavendish-Bentinck-Scott, cinquième duc de Portland, aristocrate anglais particulièrement excentrique dont la plus grande réussite fut de faire creuser, sous ses terres, un vaste réseau de tunnels, grâce auxquels il pourrait s'échapper clandestinement vers le monde extérieur. Le duc est hanté par un ténébreux secret de famille qui finit par le rendre paranoïaque. Il comprend peu à peu que les dangers auxquels il croit être confronté sont imaginaires. Le duc est un aristocrate qui prend conscience du fait qu'il ne sera pas capable d'arrêter la chute de sa classe. Mick Jackson nous entraîne dans les méandres de souterrains dans lesquels on reconnaît l'image d'une psyché tourmentée par un secret que le journal du duc permet d'exhumer. Il crée ainsi un personnage délicieux, irritant, mais terriblement humain dans la souffrance qui le hante.
Présentation de l'éditeur

Newsletter

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire