Amants d'Apollon : l'homosexualité dans la culture

Amants d'Apollon : l'homosexualité dans la culture
Fernandez Dominique
Ed. Grasset

En trois parties, l'académicien décrypte l'homosexualité dans la mythologie, questionne le sens caché d'oeuvres classiques et présente les figures d'artistes militant pour la cause homosexuelle et comment celle-ci s'exprime aujourd'hui dans les différentes cultures.

Trois essais sur la traduction

Trois essais sur la traduction
Billeter jean François
Ed. Allia

Le sinologue J.-F. Billeter évoque les particularités et les difficultés de son travail de traduction du chinois classique en français, et livre ses conseils concernant l'art de traduire. En effet, exemplaire à sa façon, le cas du chinois présente en matière de traduction un certain intérêt pour les non sinologues.

De quel amour blessé : réflexions sur la langue française

De quel amour blessé : réflexions sur la langue française
Borer Alain
Ed. Gallimard

Qu'est-ce qui constitue le projet d'une langue, en quoi la langue française est-elle à nulle autre pareille ? Comment croire et comprendre qu'elle disparaît sous nos yeux à une telle vitesse, et avec elle une civilisation ? Ces pages s'attachent à identifier un héritage collectif inestimable, à donner la mesure d'un trésor. Écrites dans un style délié et jubilant, elles se lisent non comme un éloge ou une célébration, mais comme une suite de dévoilements par lesquels se révèle la richesse d'un français que nous utilisons en sous-régime, inconscients le plus souvent de ses immenses possibilités. Le lecteur, hautement réjoui par l'éblouissante érudition de ce texte, trouvera, plus que la description d'un désastre à venir, un chant d'amour à notre langue, qui se pose aussi en oeuvre de salut public.

Ultima necat Volume 1, Journal intime (1978-1985)

Ultima necat Volume 1, Journal intime (1978-1985)
Muray Philippe
Ed. Les Belles Lettres

À quoi peut bien servir un Journal, celui-ci particulièrement ? À témoigner, mieux que les ordonnancements et les compositions des livres eux-mêmes (reposant sur un tri a priori) du tohubohu, du mélange, du perpétuel bordel dans une tête, de la superposition constante de préoccupations d'ordres multiples et différents. Ce témoignage peut-il intéresser qui que ce soit ? Encore faut-il que celui qui l'élabore ait réussi à se rendre intéressant... Qu'on ait envie de connaître sa vie, les mélanges amers de sa vie. Toute l'échelle des souffrances...

Philippe Muray 5 novembre 1984

Roland Barthes

Roland Barthes
Samoyault Tiphaine
Ed. Seuil

Figure centrale de la pensée de son temps, Roland Barthes (1915-1980) était aussi un être à la marge. Un père mort à la Première Guerre, l'amour inaltérable d'une mère, de longues années passées en sanatorium, la découverte précoce de son homosexualité lui donnent très tôt le sentiment de sa différence. Il a vécu à distance les grands événements de l'histoire contemporaine. Pourtant sa vie est prise dans le mouvement précipité, violent et intense de ce siècle qu'il a contribué à rendre intelligible.

Fondée sur un matériau inédit jamais exploré jusqu'ici (archives, journaux, agendas), cette biographie de Barthes éclaire d'un jour nouveau ses engagements, ses refus, ses désirs. Elle détaille la quantité des objets dont il a parlé, les auteurs qu'il a défendus, les mythes qu'il a épinglés, les polémiques qui ont fait sa célébrité, l'écoute des langages de son temps. Et sa puissance d'anticipation : si on aime tant le lire encore, c'est qu'il a exploré des territoires originaux et qui sont aujourd'hui les nôtres.

Le récit de sa vie donne de la substance et de la cohérence à la trajectoire de Barthes, conduite par le désir, la perspicacité et une extrême sensibilité à la matière du monde. À quoi on peut ajouter une forte réticence à tout discours d'autorité. En faisant reposer la pensée sur le fantasme, il a fait d'elle à la fois un art et une aventure. Entrer dans sa vie, approcher la forme de son existence aident à comprendre comment il fut écrivain et comment il fit de la littérature la vie même.

L'histoire est une littérature contemporaine : manifeste pour les sciences sociales

L'histoire est une littérature contemporaine : manifeste pour les sciences sociales
Jablonka Ivan
Ed. Seuil

Réflexion de l'historien sur la possibilité de concilier l'écriture dans les sciences sociales avec la créativité littéraire.

Sept femmes

Sept femmes
Salvaire Lydie
Ed. Points

L'auteure brosse le portrait de 7 femmes écrivains qui l'ont marquée par leurs oeuvres et leur parcours : Emily Brontë, Colette, Virginia Woolf, Djuna Barnes, Marina Tsvetaeva, Ingeborg Bachmann et Sylvia Plath.

Les écrivains et les Nabis, la littérature au défi de la peinture

Les écrivains et les Nabis, la littérature au défi de la peinture
Dessy Clément
Ed. Presses Universitaires de Rennes

Une étude des relations entre le mouvement artistique des Nabis et le monde littéraire, à la fin du XIXe siècle. L'auteur évoque notamment les apports dans la mise en scène théâtrale et le travail autour de l'illustration éditoriale, ainsi que l'évolution des conceptions des écrivains concernant leur rapport à l'image et leur pratique de l'écriture.

C'est trop beau! trop!

C'est trop beau! trop!
Toussaint Pascale
Ed. SAMSA

« C’est trop beau ! trop ! » écrivait Rimbaud dans Bruxelles, en juillet 1872 : « plates-bandes d’amarantes », « banc vert » et « diables bleus »… La Belgique plaît ! Diables bleus ou diables rouges, elle a tout pour plaire… Et pourtant la Belgique semble être un des seuls pays au monde qui boude sa littérature ! Même si, comme on l’a dit, « un écrivain sur deux est belge ». Et si l’on en croit Léopold Sédar Senghor, « la Belgique est le pays au monde qui compte le plus de poètes au kilomètre carré. » Il y a donc de quoi être fier ! Laissez-vous raconter Cinquante écrivains belges… Enfants de nos deux langues et de nos deux cultures, germanique et latine, « les pieds sur terre et la tête dans les nuages ». Tiraillés entre amour et rejet du pays. Ballottés entre soif d’émancipation et nécessité de reconnaissance par la France et la francophonie. Écartelés entre crainte de faire des « fautes » et désir de perfection langagière, jusqu’à « fransquillonner ». Cette anthologie thématique se veut avant tout originale. Notre approche des écrivains est subjective et nous croyons que c’est ce qui marque sa différence. Par ailleurs, les textes sont scandés d’illustrations et de références picturales, musicales et cinématographiques qui ouvriront à d’autres spécificités de notre culture belge. Enfin, pour les enseignants, un cahier pédagogique est disponible gracieusement sur simple demande. « Une vraie lectrice ! » (Pierre Mertens)

Une autre histoire de l'édition française

Une autre histoire de l'édition française
Mollier Jean-Yves
Ed. La fabrique éditions

Cette histoire est racontée depuis la diffusion de l'imprimerie en France jusqu'à l'irruption du numérique. Résumant trente années de recherches consacrées au livre, située dans une perspective d'histoire culturelle, économique et politique, la synthèse couvre aussi bien l'histoire littéraire que l'édition scolaire, juridique, scientifique et de jeunesse.