Les mille et une définitions du théâtre

Les mille et une définitions du théâtre
Py Olivier
Ed. Actes Sud

« Le théâtre est le bouton qui attache le ciel à la terre. »

Dans un livre à la fois recueil d'aphorismes, anthologie poétique et méditation théorique, Olivier Py nous offre ses Mille et Une Définitions du théâtre. Métaphores, allégories ou anecdotes historiques nous font voyager à travers tous les théâtres, des Grecs à nos jours, souvent guidés par la figure de Hamlet. Avec des accents lyriques et jubilatoires, il fait de cet art la forme de pensée la plus urgente de son temps, un art d'être au monde.

En numérique chez Tropismes : Les mille et une définitions du théâtre

Carnets d'Avignon. Planches 2008/2012

Carnets d'Avignon. Planches 2008/2012
Olislaeger François
Ed. Actes Sud

Chaque été à Avignon, pendant le Festival, ont lieu une centaine de spectacles et une cinquantaine de débats. Cet album propose une rétrospective de cinq années d'arts de la scène en bande dessinée.

Alternatives théâtrales n°117/118/Festival d'Avignon 2004-2013

Alternatives théâtrales n°117/118/Festival d'Avignon 2004-2013
Revue
Ed. Alternatives théâtrales

Je n'ai pas trouvé la maison.

Ce sont les premiers mots du Garçon lorsqu'il arrive chez les parents de la Fille et frappe à la porte. Là, sur le seuil de cette maison étrangère, débute le théâtre de Fosse. Ouvrons la porte et entrons.

Cendrillon

Cendrillon
Pommerat
Ed. Babel/Actes Sud

Je n'ai pas trouvé la maison.

Ce sont les premiers mots du Garçon lorsqu'il arrive chez les parents de la Fille et frappe à la porte. Là, sur le seuil de cette maison étrangère, débute le théâtre de Fosse. Ouvrons la porte et entrons.

En numérique chez Tropismes : Cendrillon

Stanislas Nordey, locataire de la parole

Stanislas Nordey, locataire de la parole
Voissier Frédéric
Ed. Solitaires Intempestifs

Qui est Stanislas Nordey ? Il semblait bien urgent de tenter la rédaction d’un livre qui puisse faire la lumière sur un artiste aussi singulier, polémique, radical, démesuré et inclassable. Difficile de nier tout cela au regard de son esthétique, de son parcours, de ses choix de carrière et de textes, du nombre de spectacles créés dans une saison, de sa méthode et de ses engagements. Paysage à découvrir, à traverser et à explorer sur les traces de l’homme de théâtre, ce livre est une tentative de reconstitution et de témoignage pour brosser une identité narrative et raconter une vie de théâtre, une vie publique, donc forcément politique.

Stanislas Nordey artiste associé au 67e Festival d'Avignon 2013.

 

Le Théâtre et ses publics. La création partagée

Le Théâtre et ses publics. La création partagée
Colloque de Liège
Ed. Solitaires Intempestifs

La succession des crises économiques et l'emprise grandissante des idéologies néolibérales conduisent à de multiples formes de désengagement des puissances publiques dans les domaines de l'art, de la culture et de l'éducation. Cela tend à remettre en cause le contrat social sur lequel s'était construite l'idée d'un théâtre au service du public. Aussi nous trouvons-nous aujourd'hui devant un paysage complexe où les relations du public à la création théâtrale, comme celles des artistes à la société, se modifient : nouvelles assises sociologiques, nouveaux protocoles de travail, nouveaux dispositifs relationnels. Ces transformations ont fait l'objet de ce colloque coorganisé par l'Université de Liège et le Théâtre de la Place dans le cadre du projet Prospero.

Bandonéon. A quoi bon danser le tango ? Autour de la pièce de Pina Bausch

Bandonéon. A quoi bon danser le tango ? Autour de la pièce de Pina Bausch
Raimund Hoghe & Ulli Weiss
Ed. L'Arche

Pina Bausch, après une répétition, à l'un de ses danseurs / acteurs/co-auteurs : «Je trouve formidable que dans chaque pièce il y ait quelque chose de vous, un morceau de votre vie. Il y a aussi d'autres choses que je trouve formidables, mais ça, je trouve ça très beau.» Et dans une autre discussion : «Tout le monde devrait pouvoir être comme il veut ou comme il est devenu.»

Raimund Hoghe

Tout le ciel au-dessus de la terre (Le Syndrome de Wendy)

Tout le ciel au-dessus de la terre (Le Syndrome de Wendy)
Liddell Angélica
Ed. Solitaires Intempestifs

Quand je pense à la tuerie d'Utoya, je ne pense ni à la douleur, ni à l'horreur.
Quand je pense à la tuerie d'Utoya, je pense à tous ces jeunes gens que j'aurais aimés et qui ne m'auraient jamais aimée.
J'imagine leurs sexes dans ma bouche.
J'imagine d'éternelles fellations.
Je n'ai aucun supplément de dignité.

Scénographes en France. 1975-2012

Scénographes en France. 1975-2012
Collectif
Ed. Actes Sud

Depuis 1975, le métier de scénographe s'affirme.

Pourquoi ? Quelles en sont les figures majeures ?

À travers trois réalisations incontournables du travail de cinquante-deux scénographes présentés dans ce livre se dessine une conception de l'espace-née de la scène théâtrale mais allant jusqu'aux salles de spectacle, en passant par le cinéma, l'exposition, l'opéra ou l'urbanisme - qui impose la scénographie comme un indispensable regard. Ces portraits sont complétés par cent soixante-trois notules biographiques et une large bibliographie.

 

La tectonique des planches. 10 ans de Charge du Rhinocéros

La tectonique des planches. 10 ans de Charge du Rhinocéros
Ancion Laurent
Ed. PAC

En 2003, la Charge du Rhinocéros lançait « Quatre Chemins» avec un collectif d'artistes haïtiens: c'était le premier festival de théâtre à Port-au-Prince. Il a désormais lieu chaque année, encourageant les forces créatrices d'un pays trop souvent requis par d'autres urgences. Depuis lors, intrépide, l'association bruxelloise développe un travail singulier, sur un terrain naguère en friche et désormais indispensable: la coopération artistique. On croise le Rhinocéros sur toutes sortes de terrains, depuis les Caraïbes jusqu'en Asie Centrale. A travers le théâtre, le « Nord» et le « Sud » tissent des liens nouveaux, réunis par une même passion pour la liberté d'expression et la création. En filigrane, l'association œuvre au rapprochement des peuples et des continents - une tectonique des planches. La coopération artistique rend sans doute le monde plus large et plus riche: c'est ce monde, avec ses limites et ses réussites, que raconte cet ouvrage, à travers des rencontres, des grandes et des petites histoires, visant toutes à dégager des pratiques par le partage de l'expérience. Le journaliste Laurent Ancion rencontre les partenaires artistiques et politiques, retourne dans différents pays où la Charge du Rhinocéros est active (Haïti, Burkina Faso), accompagne la mise en place d'autres partenariats, comme aujourd'hui en Afghanistan. L'enjeu est l'écriture d'un livre qui laisse une grande place aux témoignages, aux exemples concrets de vies d'hommes et de femmes tout entiers mus par la foi artistique. Leur parole est celle de résistants, dans un monde qui appelle sans cesse à d'autres priorités que l'art et la créativité.
La Charge du Rhinocéros produit en outre des artistes et des compagnies théâtrales belges dont l'engagement social ou politique est marqué. L'association diffuse internationalement leurs spectacles, enchâssant diffusion et élan de la coopération artistique.
En chemin, c'est la notion-même de coopération au développement qui est interrogée.
Par l'échange créatif, d'égal à égal, la coopération artistique pourrait servir de laboratoire à de nouvelles formes de collaborations
entre Nord et Sud.