L'Europe, vues d'Afrique. Nouvelles

L'Europe, vues d'Afrique. Nouvelles
Collectif
Ed. Cavalier Bleu/Figuier

Quelle image donne, à l'extérieur, cette Europe habituée à se contempler, à s'inquiéter de ses petites ou grandes querelles internes? C'est la question que nous avons posée à dix auteurs africains. Issus du Maghreb ou d'Afrique sub-saharienne, ils ont choisi, chacun, un aspect particulier de la culture européenne: le rapport au temps, la féminité, la technologie, l'accueil de l'étranger, le culte des morts... De Karnac, de Genève, d'Allemagne ou du Sénégal, l'Afrique regarde l'Europe.

Florent Couao-Zotti, Jean-Luc Raharimanana, Boubacar Boris Diop, Koulsy Lamko, Fatou Diome, Patrice Nganang, Arezki Mellal, Ken Bugul, Aziz Chouaki, Fama Diagne Sène. Dix auteurs, dix textes, dix regards singuliers sur l'Europe.
Présentation de l'éditeur

Le secret de Tchekhov

Le secret de Tchekhov
Bannour Wandan
Ed. Seuil

La narratrice, une certaine Tatiana Richardeau, d'origine russe et spécialiste de littérature, est la fille de l'homme de confiance d'Alexei Souvorine, l'éditeur de Tchekhov. Le livre est censé être écrit, dans les années 50, un demi-siècle après la mort de l'écrivain (en 1904). Tatiana va avec son fils Lev déterrer un coffre que son père avait, sur l'ordre de Souvorine, enseveli dans sa propriété de Crimée. Dans le coffre, ils trouvent : un mémoire biographique de Souvorine sur la vie de Tchekhov, un journal de Tchekhov lui-même et une correspondance passionnée entre l'auteur et l'éditeur. Trois voies pour accéder au secret de Tchekhov. Le roman, présenté à la fois comme une enquête littéraire au coeur de l'URSS stalinienne et une biographie extraordinairement ingénieuse, permet de reconstituer la vie de l'auteur de La Cerisaie et d'Oncle Vania. Toutes les figures de la littérature russe, de la vie théâtrale, de l'entourage familial de Tchekhov resurgissent sous le regard de l'enquêtrice imaginaire et surtout sous la plume d'une des plus grandes spécialistes de la littérature russe.
Présentation de l'éditeur

Cafés crème

Cafés crème
Lancar Charles
Ed. Ramsay

Devenu sur le tard patron d'un bistrot rue de Sèvres, Jean-Louis ne vit que pour et par son café. Derrière son comptoir, il se plaît à observer les couples d'étudiants amoureux, les hommes solitaires, les femmes blessées. Il sait bien qu'il est presque invisible aux yeux de ces inconnus, pourtant ils font tous un peu partie de sa vie.
Inévitablement, Jean-Louis a parfois quelques coups de coeur pour ses fidèles clients. Inévitablement, il éprouve parfois quelques désillusions. Ainsi assiste-t-il à l'idylle naissante entre Florence Galtier, charmante avocate écorchée par sa récente rupture, et le trappeur, un énigmatique quinquagénaire qui noircit avec frénésie son bloc de papier. Il y a aussi Francesco, macho d'un naturel violent, pour qui il s'est pourtant pris d'amitié. Sans oublier ce nouvel habitué, un aveugle, qui chaque matin vient déguster son grand crème.
Voilà quelques-uns des destins solitaires qui se croisent jour après jour à La Chaumette. Finiront-ils par accepter de s'ouvrir les uns aux autres ? L'enlèvement d'un enfant de trois ans va étrangement redistribuer les rôles et donner lieu à d'étonnantes métamorphoses.

Dans ce roman, où l'on retrouve la saveur tendre d'une atmosphère de bistrot, Charles Lancar poursuit avec une belle sensibilité son analyse des comportements humains.
Présentation de l'éditeur

Désormais Venise

Désormais Venise
Mulller-Wakhevitch Dominique
Ed. Seuil

«Cette nuit-là, je commençai à pressentir que j'avais été si longtemps, si complètement heureuse parce que je n'avais cessé de vouloir que Maurice soit aussi heureux que possible, rien d'autre. L'amour, c'était juste ça : donner, sans penser à recevoir. Et moi qui me lamentais maintenant sur mon bonheur perdu sans songer à celui d'autrui, je risquais, une fois de plus, d'exploser, d'éclater avec toute cette générosité et cet amour inemployés pour cause de disparition de la personne à laquelle je les réservais. [...] Pour ma survie, j'avais tout intérêt à la nourrir, la ranimer, ma générosité, avant de la disperser autour de moi, même à la petite semaine, par petits morceaux, par-ci par-là, sans rien attendre en retour, ce qui tombait bien puisque j'avais tout eu et n'attendais plus rien de quiconque. Pour la première fois, je découvrais un avantage à mon malheur : quand on est au désespoir, que rien de pire ne peut vous arriver, que diable risque-t-on à se donner aux autres, sinon du meilleur ?»

Après la mort de son compagnon, une femme revient à la vie à Venise.
Présentation de l'éditeur

A la recherche de Sunsiaré. Une vie

A la recherche de Sunsiaré. Une vie
d'Azay Lucien
Ed. Gallimard

Sunsiaré de Larcône était une jeune femme spirituelle, extravagante et très belle. Elle avait vingt-sept ans et venait de publier son premier roman, La Messagère, quand elle se tua avec Roger Nimier à bord d'une Aston-Martin. C'était le 28 septembre 1962. La France était encore sous le choc de la guerre d'Algérie, ce qui n'empêchait pas la jeunesse de danser le twist et de rouler à tombeau ouvert. L.d'A.



Le charme de cette époque romantique et déchirée ne cesse de nous fasciner. J'ai mené cette enquête sur la vie de Sunsiaré de Larcône comme si toutes les facettes de sa génération se reflétaient en elle. Une vie que menaçaient le silence et l'oubli, malgré la trace fulgurante qu'elle a laissée dans le monde de la mode, des lettres et du cinéma. Car elle est passée aussi vite qu'une étoile filante. Une passagère à Paris.

Charles le téméraire, vol. 1 : un temps de chien

Charles le téméraire, vol. 1 : un temps de chien
Beauchemin Yves
Ed. Rocher

Né en 1966, dans un quartier populaire de l'est de Montréal, Charles Thibodeau est de la trempe des véritables héros, qui savent transformer les mauvais coups du sort en revanches sur le destin. On le croyait mort à sa naissance ? Plus vigoureux que jamais, il revient à la vie entre les mains de l'ambulancier qui l'accueille dans ce monde. Sa mère meurt alors qu'il a quatre ans ? Son père est un ivrogne calamiteux ? Qu'à cela ne tienne ! Vif, intelligent, débrouillard, candide, le gamin se dote d'une vraie famille grâce à quelques alliés précieux : le quincaillier Fafard, une maîtresse d'école compatissante, l'épagneul Bof, créature du bitume, tout comme son maître, et tant d'autres encore... Autour de ce téméraire de charme gravite ainsi tout un monde de personnages attachants, qui font un heureux contrepoids à certaines figures maléfiques que l'existence jettera sur sa route. Roman d'apprentissage, peinture sociale, Charles le Téméraire est une fresque aussi ambitieuse que remarquable. De la garderie à l'école, du camp de vacances à la salle de billard, Charles grandit, et avec lui le Québec effervescent de la seconde moitié du XXe siècle. Au cours de cette passionnante chevauchée, le lecteur aura vu la crise d'octobre 70 à travers les yeux d'un enfant, il aura découvert Balzac avec la sensibilité à fleur de peau d'un adolescent qui, nouveau Rastignac, entre dans l'âge adulte en s'écriant : « À nous deux, Montréal ! »
Yves Beauchemin est au sommet de son art.
Présentation de l'éditeur

L'Architecte du désastre

L'Architecte du désastre
Hanotte Xavier
Ed. Belfond

'Elle n'était pas venue me voir à l'hôpital, même quand j'avais été rapatrié. Et, depuis un an, elle ne se contentait pas de raccourcir ses réponses, elle ne m'écrivait tout simplement plus. Au début, j'avais accusé l'incurie de la Feldpost. Puis, peu à peu, j'avais accepté la situation. En un an, aucune nouvelle de Bruchsal n'était parvenue à aucune de mes adresses successives, du centre de tri sanitaire à la clinique de rééducation, près de Francfort. J'avais pourtant gardé mon alliance, par habitude plutôt que par fidélité. Car je ne rêvais plus d'elle de même que, selon toute vraisemblance, elle ne rêvait plus de moi.'
Réalisme magique, critique sociale, réflexion sur le temps, sur la fidélité, ce recueil de nouvelles et romans brefs, fruit de dix années d'écriture, traverse les thèmes chers à Xavier Hanotte. En prime, le romancier nous offre le retour de Barthélémy Dussert, héros mélancolique de ses premiers récits. Et nous convie à rencontrer d'autres personnages attachants et fragiles, face à des situations qui les dépassent.
Présentation de l'éditeur

Kuru

Kuru
Gunzig Thomas
Ed. Au Diable Vauvert

'Fred le migraineux, Kristine l'intello, Paul la brute révolutionnaire et Pierre le clone souffreteux. Une bande de héros pour dénoncer les horreurs de la répression capitaliste et, si possible, l'existence d'un grand complot mondial. Cette pensée traversa Fred, il sourit amèrement. Il maudissait sa faiblesse qui l'avait conduit ici, à Berlin, dans cet appartement pourri.'
Vous trouverez ici des déboires amoureux ordinaires, du sexe, de la magie, de la politique, des gourous, des manifestations altermondialistes, des violences policières et des armes non létales...
Présentation de l'éditeur

Une adolescence en Gueldre

Une adolescence en Gueldre
Pirotte Jean-Claude
Ed. Table Ronde

J'ai cru reconnaître la jeune fille rêveuse aux belles épaules qui est entrée dans la taverne ce soir-là. Elle s'est assise à la table du coin, où je pouvais l'observer, et, lorsque le cabaretier s'est approché d'elle avec le falot, j'ai surpris dans son regard comme un éclat de larmes. Elle a penché le visage vers la lumière, et les traits étonnamment purs et doux de la Madeleine du Maître des Demi-Figures sont apparus dans un halo tremblant. Elle avait maintenant les yeux baissés du portrait, et ses longues paupières à la transparence bleutée. Le menton mince dessinait une ombre sous l'ovale de la joue, et la bouche petite à la lèvre inférieure légèrement gonflée se retroussait un peu dans une esquisse de sourire secret. Il y avait jusqu'à la raie médiane de la chevelure, et la boucle folle en forme d'anglaise, et l'élégance du chignon tressé qui dégageait la nuque et la courbe du col, et les épaules si pleines et si vivantes, il y avait tout cela qui faisait de la jeune fille, non la parente du modèle, mais le modèle même, absolument présent, merveilleusement inaccessible et miraculeusement offert.
Présentation de l'éditeur

L'Inversion de Hieronymus Bosch

L'Inversion de Hieronymus Bosch
de Toledo Camille
Ed. Phase deux

'Ne soyez pas surpris si le conditionnel triomphe de l'indicatif, c'est à cause des plans qu'on fait sur la comète, des comètes qui s'écrasent si nos calculs sont bons, des 'si' hypothétiques qui, de fil en anguille, brodent des histoires nouvelles autour des vieilles dentelles en vue d'une fête finale où le réel implose.'
Ce roman retrace la résistible ascension de Léopold William Kacew, pionnier dans l'industrie du plaisir, qui déclenche, malgré lui, une insurrection d'abstinence et de chasteté. L'Inversion de Hieronymus Bosch - ou splendeurs et misères d'une régression capitaliste - est la fresque onirique, satirique et cruelle d'un monde rétréci, à l'américaine. Une histoire entamée à Paris-Texas qui s'achève au coeur de la vieille Europe dans une Vienne à feu et à sang.
Présentation de l'éditeur

Newsletter