Jacky

Jacky
Geneviève Damas
Ed. Gallimard

Ibrahim Bentaieb, jeune Belge d'origine marocaine, fiché S, doit réaliser un mémoire de fin de lycée sur un sujet de société. Mais il est en décrochage scolaire et décide de jeter l'éponge, quitte à redoubler. Cependant son professeur veut à tout prix qu'il s'en sorte : « Choisis un sujet qui t'intéresse, peu importe ce que ce sera. » Ibrahim décide alors de consacrer son travail à Jacky, rencontré quelques mois plus tôt lors d'un atelier interécoles ; il venait de Beth-Yaldout, un lycée juif des quartiers chics de Bruxelles.

Acheter chez Tropismes : Jacky

Kérozène

Kérozène
Adeline Dieudonné
Ed. L'iconoclaste

Une station-service le long de l’autoroute, une nuit d’été. Sous la lumière crue des néons, dans les odeurs d’essence et d’asphalte, quelques tables en plastique jaune délavé.

23h12. Ils sont quinze à se croiser, si on compte le cheval et le cadavre planqué à l’arrière d’un gros Hummer noir. Une minute encore, et tout bascule...

Acheter chez Tropismes : Kérozène

Dans la ville provisoire

Dans la ville provisoire
Bruno Pellegrino
Ed. Zoe

Au creux de l'hiver, un jeune homme s'installe dans une ville cernée par l'eau pour faire l'inventaire de l'oeuvre d'une traductrice célèbre. Un ticket de supermarché enluminé de notes devient un document de même valeur qu'un manuscrit. Un tas d'habits sur le lit un indice aussi important que les piles de livres et de carnets. Dans un décor que floute l'omniprésence de l'eau, le jeune homme cherche à percevoir la voix de la traductrice, à se représenter son corps, jusqu'à emprunter ses gestes et ses pensées. Le processus d'allègement est inexorable et l'expérience devient vertigineuse. Ce roman baigné d'une lumière douce et trouble envoûte le lecteur grâce à une tension permanente, un secret. (présentation de l'éditeur)

Acheter chez Tropismes : Dans la ville provisoire

Une pierre dans le coeur

Une pierre dans le coeur
Yanne Dimay
Ed. Riveneuve

Trois femmes en Terre Sainte.

Marianne Dulac, professeur de Lettres, part en Israël pour assister à la prise de voile de sa nièce Émilie au couvent des bénédictines d'Abou Gosh. Elle découvre la situation dramatique de la Cisjordanie de l'autre côté du mur.

Acheter chez Tropismes : Une pierre dans le coeur

La beauté dure toujours

La beauté dure toujours
Alexis Jenni
Ed. Gallimard

« Dans cette ville de cyniques, où personne ne croit en rien de peur de se faire avoir, je voudrais parler de Felice et Noé qui sont les seules personnes de plus de vingt-cinq ans à croire à ce qu'ils vivent. Je voudrais parler de ça, de l'amour d'un homme et d'une femme, parler de l'impossible qui a lieu, parler de ceci qui n'a aucun témoin, de ceci tellement intime qu'il est invisible à ceux qui ne le vivent pas, je voudrais parler de ceci dont on ne peut qu'interpréter les signes ou inventer les scènes. Je voudrais savoir pourquoi deux personnes peuvent rester côte à côte, se frotter longuement l'une à l'autre, et y prendre plaisir ; et continuer pendant des années. »

Acheter chez Tropismes : La beauté dure toujours

L'herbe qui tremble

L'herbe qui tremble
Paul Willems
Ed. Arllfb

Le premier matin du monde se levait.
Avant la colère de Dieu, le paradis était aussi beau qu’une tasse blanche et bleue, translucide. Aujourd’hui les débris en jonchaient le monde : ici un étang, là une forêt, plus loin un bras de mer. Partout on retrouvait des morceaux aussi parfaits que les ongles d’enfants que l’on ramasse au bord de la mer.
Adam et Ève longeaient la lisière d’un bois. Au sud s’étendait une prairie où des lapins assis sur leurs pattes de derrière semblaient humer l’air nouveau.
Adam cueillit une baguette de saule, dont il caressa distraitement la jambe d’Ève. Dans les buissons les premières abeilles bourdonnaient mais on n’entendait encore aucun cri d’oiseau.
«Pas la moindre odeur», dit Adam.
Elle pensa qu’il avait raison, dans l’air il n’y avait pas la moindre odeur, pas plus que des cris d’oiseau.
«Le monde est neuf», dit Adam.

Acheter chez Tropismes : L'herbe qui tremble

La malédiction des mots

La malédiction des mots
Evelyne Guzy
Ed. M.E.O

Ils ne sont plus là pour transmettre le passé à Eva.

Icek, le survivant. Immigré juif venu de Pologne, le grand-père paternel semblait terne et sans histoires. Jusqu'au jour où Eva lui découvre des sympathies communistes. Qui était-il vraiment ?

Groïnim, le fils d'Icek et père d'Eva. Il lui a légué une vidéo témoignant de son vécu d'enfant caché. Mais tout ne colle pas... Où se situe la vérité, quand pour survivre Goïnim a dû apprendre la dissimulation ?

Doniek, le grand-père maternel. Figure de la résistance, ce dirigeant sioniste respecté et fervent anticommuniste a vécu une descente aux enfers lorsqu'un historien a mis en cause son action. Qui a tort, qui a raison ?

Et si le silence se révélait un cadeau ?

Au carrefour de ces vies, Eva se lance dans la quête de ses racines dissoutes dans le non-dit. Face aux lacunes, la fiction lui sert d'outil. (présentation de l'éditeur)

Acheter chez Tropismes : La malédiction des mots

Un si petit monde

Un si petit monde
Jean-Philippe Blondel
Ed. Buchet-Chastel

1989 : La planète entière, fascinée, suit heure après heure la chute du mur de Berlin ; la peur du Sida se diffuse ; la mondialisation va devenir la norme... Un avenir meilleur serait-il possible ? La guerre du Golfe va très vite confirmer que le nouveau monde ressemble à l'ancien.


Pendant que les évènements se précipitent, les habitants du groupe scolaire Denis-Diderot redéfinissent leur place dans la société. Janick Lorrain et Michèle Goubert découvrent qu'on peut vivre sans hommes. Philippe Goubert, indécis, va être soudain confronté à la révélation d'une vocation. Geneviève Coudrier semble inamovible, mais c'est le secret qu'elle cache jalousement qui va soudain faire bouger les lignes...

Acheter chez Tropismes : Un si petit monde

Arbre de l'oubli

Arbre de l'oubli
Nancy Huston
Ed. Actes Sud

Le portrait d'une famille américaine contemporaine, aisée et éduquée. Les fils qui relient cette famille aux périodes les plus sombres de l'histoire récente sont peu à peu révélés ainsi que le chemin tortueux des personnages vers l'émancipation.

Acheter chez Tropismes : Arbre de l'oubli

Paris fantasme

Paris fantasme
Lydia Flem
Ed. Seuil

Fascinée par une ruelle, née il y a cinq cents ans entre la place Saint- Sulpice et le jardin du Luxembourg, j'ai cherché à découvrir celles et ceux qui y ont vécu de siècle en siècle, de numéro en numéro, d'étage en étage, depuis 1518. La rue Pérou est devenue le lieu d'une question existentielle : qu'est-ce qui donne le sentiment d'être chez soi quelque part ? D'habiter tout à la fois son corps, sa maison et le monde ?


Je me suis glissée dans la peau d'un photographe du XIXe siècle et d'une comédienne de la Comédie-Française au XVIIIe, j'ai accompagné Man Ray dans son atelier, Mme de La Fayette dans sa maison d'enfance ou des religieuses dans leur couvent. Comme une psychanalyste prête à tout entendre, à tout écouter, sans choisir ni trier, j'ai ouvert ma porte aux voix du passé.

Acheter chez Tropismes : Paris fantasme

Newsletter

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire