Elmet

Elmet
Fiona Mozley
Ed. Joëlle Losfeld

John Smythe est venu s'installer avec ses enfants, Cathy et Daniel, dans la région d'origine de leur mère, le Yorkshire rural. Ils y mènent une vie ascétique mais profondément ancrée dans la matérialité poétique de la nature, dans une petite maison construite de leurs mains entre la lisière de la forêt et les rails du train Londres-Édimbourg. Dans les paysages tour à tour désolés et enchanteurs du Yorkshire, terre gothique par excellence des soeurs Brontë et des poèmes de Ted Hughes, ils vivent en marge des lois en chassant pour se nourrir et en recevant les leçons d'une voisine pour toute éducation.

Acheter chez Tropismes : Elmet

Hiver, cinq fenêtres sur une saison

Hiver, cinq fenêtres sur une saison
Adam Gopnik
Ed. Lux

Cinq fenêtres grand ouvertes sur la plus austère des saisons, comme autant de façons d'en proposer une histoire sociale et culturelle. Cet essai, poétique et abondamment documenté, puise dans l'art, le sport, l'urbanisme et l'histoire pour décrire les mille facettes de l'hiver : le chauffage au charbon, le patin, l'art romantique, les grandes explorations polaires, les fêtes de fin d'année, la littérature russe, l'art pictural japonais, le hockey ou la retraite de Russie de Napoléon. Avec élégance et érudition, Adam Gopnik sonde aussi les sentiments et attitudes qu'inspire l'hiver et montre comment ceux-ci changent avec le temps et la distance, donnant ainsi à lire une représentation commune et humaine du froid et de la neige. L'hiver, qu'on ne trouve jamais aussi beau qu'à travers les fenêtres givrées d'une demeure chaude et protectrice, évoque aussi une grande vérité anthropologique : c'est toujours de l'intérieur que nous appréhendons le mieux le monde extérieur.

Acheter chez Tropismes : Hiver, cinq fenêtres sur une saison

Le silence d'Esra

Le silence d'Esra
Etaf Rum
Ed. l'Observatoire

Palestine, 1990. Isra, 17 ans, préfère lire en cachette et s'évader dans les méandres de son imagination plutôt que de s'essayer à séduire les prétendants que son père a choisis pour elle. Mais ses rêves de liberté tournent court : avant même son dix-huitième anniversaire, la jeune fille est mariée et forcée de s'installer à Brooklyn, où vivent son époux et sa nouvelle famille.

La tête encore pleine de chimères adolescentes, Isra espère trouver aux États-Unis une vie meilleure mais déchante vite : les femmes sont cloitrées à la maison, avec les enfants ; les maris, peu loquaces, travaillent jour et nuit. Invisible aux yeux du monde, la jeune fille autrefois rêveuse disparaît peu à peu face à la tyrannie de sa belle-mère et la pression étouffante de devoir donner naissance à un fils. Mais comble du déshonneur, Isra ne met au monde que des filles, dont la fougueuse Deya...

Acheter chez Tropismes : Le silence d'Esra

Le calabrais qui émigra à Macondo

Le calabrais qui émigra à Macondo
Angelo Mastrandrea
Ed. Meet

Le jour où ils étaient descendus du train à Paris, une dizaine d'années plus tôt, ils étaient convaincus d'être arrivés à bon port et ils s'étaient mis à chercher les Chantiers de l'Atlantique dans la capitale française. Ils mirent du temps à comprendre que, là où ils étaient arrivés, à la gare Saint-Lazare, il n'y avait pas la mer. Pour la trouver, il fallait pousser jusqu'à Saint-Nazaire. Ne connaissant pas la langue, ils avaient mal compris la destination. Au début de l'été 1936, Giovanni Rossetti venait de terminer son travail sur une merveille de l'époque : le tout nouveau transatlantique Normandie, fleuron des Chantiers de l'Atlantique.

Acheter chez Tropismes : Le calabrais qui émigra à Macondo

Fanny et le mystère de la forêt en deuil

Fanny et le mystère de la forêt en deuil
Rune Christiansen
Ed. Noir sur blanc

Fanny a 17 ans quand ses parents meurent dans un accident de voiture. Elle décide de rester dans la maison familiale, à la campagne, isolée de tous, sans voisins, sans famille, sans amis proches. Fanny a les élans et la fougue de la jeunesse, mais cette ébullition est sous un couvercle de chagrin. En lutte entre deux forces contradictoires, la rage de vivre et le deuil, avec une imagination d'une richesse inouïe, Fanny reprend vie en nourrissant son esprit de lectures, son coeur d'amour, son corps de plaisirs charnels.

Pour la première fois traduit en français, Rune Christiansen a la poésie et le sens de l'observation des grands sensibles. Fanny et le mystère de la forêt en deuil est un conte nordique résolument moderne qui joue avec la fable et le mystérieux.

Nord

Nord
Merethe Lindström
Ed. Cambourakis

Après une catastrophe non déterminée, des milliers de personnes ont été contraintes d'abandonner leur maison et de se mettre en route pour une destination plus paisible. Un jeune homme de dix-sept ans est parvenu à s'extirper du flot des déplacés. Il marche désormais seul, en quête du Nord, cette région familière où il espère retrouver quelques âmes connues et un semblant d'hospitalité. En chemin, il rencontre un garçon plus jeune qui va l'accompagner dans son périple. Entre ces enfants tous deux porteurs d'un secret va s'établir une forme de compréhension, de complicité particulièrement précieuse en ces temps hostiles.

Acheter chez Tropismes : Nord

Journal d'un homme sans importance

Journal d'un homme sans importance
George & Weedon Grossmith
Ed. Noir sur blanc

Le Journal d'un homme sans importance, paru en feuilleton dans la revue satirique Punch entre 1888 et 1889, est une chronique de la vie de banlieue anglaise à la fin de l'ère victorienne. Le personnage principal, Mr Charles Pooter, est un employé modèle d'une firme de la City avec ses gaucheries, ses admirations naïves, ses scrupules, son respect des hiérarchies et son sens de la dignité. Sa vie, avec sa chère épouse Carrie, son inénarrable fils Lupin, sa bonne Sarah et ses deux amis Gowing et Cummings, est aussi peu pittoresque qu'elle est hilarante, retracée scrupuleusement, et naïvement, dans son journal.

Acheter chez Tropismes : Journal d'un homme sans importance

Le manteau à martingale et autres textes

Le manteau à martingale et autres textes
Mikhaïl Chichkine
Ed. Noir su blanc

Mikhaïl Chichkine, qui s'était donné pour mission d'adapter le modernisme « à la Joyce » aux lettres russes, se révèle ici au lecteur dans une simplicité et une intimité nouvelles. Qu'il évoque les relations entre la Suisse et la Russie, l'importance du mot ou le destin de l'écrivain, ses textes sont émaillés de détails biographiques qui leur confèrent la saveur toute personnelle du souvenir. Le texte sur Robert Walser, auquel il voue une grande admiration, est un chef-d'oeuvre : c'est, selon Paul Nizon, l'hommage éblouissant d'un écrivain à un autre écrivain.

Les soeurs de Blackwater

Les soeurs de Blackwater
Alyson Hagy
Ed. Zulma

Sorcière pour les uns, sainte pour les autres, elle seule sait encore lire, écrire, fabriquer de l'encre et du papier, et on vient de loin pour obtenir d'elle une lettre. Dans une Amérique balayée par d'étranges fièvres, des hordes de mercenaires et les Indésirables, elle a su garder sa ferme, fidèle à la mémoire de sa soeur. Mais l'arrivée de Mr Hendricks met fin à ce fragile équilibre. Son étrange magnétisme libère en elle tous les fantômes, l'entraînant dans un voyage bien au-delà de la rivière de Blackwater, sur les terres du tout-puissant Billy Kingery...

 

Acheter chez Tropismes : Les soeurs de Blackwater

La prière des oiseaux

La prière des oiseaux
Chigozie Obioma
Ed. Buchet Chastel

Chinonso, un éleveur de volailles du Nigeria, croise une jeune femme sur le point de se précipiter du haut d'un pont. Terrifié, il tente d'empêcher le drame et sauve la malheureuse Ndali. Cet épisode va les lier indéfectiblement. Mais leur union est impossible : Ndali vient d'une riche famille et fréquente l'université, alors que Chinonso n'est qu'un modeste fermier...

Acheter chez Tropismes : La prière des oiseaux